Skip to main content

NEW YORK : WMF – Annonce de l’ouverture des c…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
7 Déc 2023

Partager :

NEW YORK : WMF – Annonce de l’ouverture des candidatures pour la Watch 2025

Le World Monuments Fund (WMF), principale ONG internationale de protection du patrimoine culturel dans le monde, lance sa campagne de candidatures pour la World Monuments Watch 2025, son principal programme visant à protéger les sites exceptionnels du patrimoine de l’humanité.

Le programme de la Watch

La World Monuments Watch est un programme alliant mobilisation internationale et actions locales de conservation de patrimoine. Tous les deux ans, la Watch agit comme un accélérateur de soutien aux 25 sites les plus menacés dans le monde et à ceux qui les préservent, mettant ainsi en lumière à la fois les nouveaux défis qui menacent les sites historiques et les communautés qui s’appuient sur le patrimoine pour répondre aux grands enjeux de notre époque. Sélectionnée par un panel d’experts internationaux, la Watch est avant tout un appel à agir pour renforcer les efforts de conservation au bénéfice des populations.

Les candidatures sont gratuites, ouvertes à tous et se font en remplissant en ligne le formulaire disponible sur le site du WMF.

Date limite de candidature : 15 mars 2024

Publication des résultats : 15 janvier 2025

L’accompagnement de la Watch

Pendant les deux années du programme, le WMF accompagnera les lauréats de la Watch selon les besoins de chaque site en les aidant à mieux communiquer, à collecter des fonds si besoin, à former des professionnels, à élaborer et mettre en place, en fonction des financements disponibles, un projet de conservation ou encore à collaborer avec les experts pertinents pour le projet. Les lauréats deviendront membres du Watch Network, réseau réunissant les anciens nominés de la Watch, les équipes du WMF et des spécialistes du monde entier.

Modalités de candidature et critères de sélection

Les porteurs de projet peuvent être des gestionnaires de sites, des représentants de la société civile, des communautés locales, des professionnels du patrimoine, des artistes, des particuliers, des groupes d’activistes, des étudiants, des universités, etc.

Les sites éligibles sont de tout type et de toute époque, de la préhistoire à nos jours. Cela peut inclure aussi bien des monuments que des jardins historiques, des sites archéologiques, des édifices religieux, des bâtiments publics, des musées ou encore des centres-villes historiques. Il peut s’agir de monuments classés ou non, appartenant au domaine public ou privé, mais accessibles au public. Les sites ne doivent pas nécessairement être des monuments au sens courant du terme mais occuper une place importante pour l’histoire de l’humanité, et jouer un rôle social, culturel, économique, environnemental ou autre.

Le WMF recherche des sites confrontés à des défis urgents, qu’il s’agisse du surtourisme, du changement climatique, de l’urbanisation sauvage, des catastrophes naturelles ou encore du changement climatique. Préserver ces sites doit pouvoir apporter des changements significatifs et aboutir à des solutions innovantes.

Quelques exemples de sites des dernières Watch

– Rapa Nui (Île de Pâques), Chili.

– Les hitis de la vallée de Katmandou, Népal.

– La piscine historique de Moseley Road, Royaume-Uni.

– Le sanctuaire de Mam Rashan, Irak.

– Koutammakou, pays des Batammariba, Bénin et Togo.

Le WMF France réunit un nouveau conseil scientifique

Pour l’aider dans le choix et la conduite de ses projets en France, le WMF France a également réuni à ses côtés un conseil scientifique, qui sera impliqué dans la sélection de la Watch 2025, composé des personnalités suivantes :

– Stéphane Bern, membre du conseil d’administration et président du conseil scientifique

– Louis Benech, paysagiste

– Mathieu Deldicque, Directeur du musée Condé et conservateur en chef du patrimoine, Château de Chantilly

– Colette Di Matteo Lablaude, inspectrice des Monuments historiques et conservatrice générale honoraire du patrimoine

– Alexandre Gady, historien de l’architecture et directeur de la Mission de préfiguration du musée du Grand Siècle

– Cinzia Pasquali, restauratrice du patrimoine

– Yves Ubelmann, architecte et fondateur d’Iconem

À propos du World Monuments Fund

World Monuments Fund (WMF) est la principale ONG internationale dédiée à la protection de lieux exceptionnels par leur architecture ou par leur histoire. Depuis 1965, notre équipe internationale d’experts a mené plus de 700 projets dans 112 pays, en partenariat avec des acteurs de la société civile, les bailleurs de fonds et gouvernements internationaux. À travers nos projets, nous cherchons à répondre à certains des défis les plus importants de notre époque : la résilience face au réchauffement climatique, l’élaboration de modèles de tourisme durable et la promotion d’une vision inclusive du patrimoine. Le WMF répond également aux situations de crises, qu’il s’agisse de catastrophes naturelles ou de conflits. Nous sommes convaincus que la protection du patrimoine, placée au service de la communauté, peut contribuer à l’avènement de sociétés plus résilientes et inclusives et à une meilleure compréhension mutuelle entre les cultures.