Skip to main content

MONACO : 11ème Monaco Energy Boat Challenge – Encou…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
17 Avr 2024

Partager :

MONACO : 11ème Monaco Energy Boat Challenge – Encourager la recherche et le développement d’un yachting durable (1-6 juillet 2024)

 C’est dans le cadre de la Monaco Ocean Week, que la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Yacht Club de Monaco ont officialisé leur volonté de renforcer leur collaboration à travers un prix inédit dédié au Monaco Energy Boat Challenge (https://energyboatchallenge.com/), en présence de Mike Horn et de Bertrand Piccard, parrain de cet événement.

S’inscrivant dans la démarche collective « Monaco, Capital of Advanced Yachting » et organisé par le Y.C.M., cet événement rassemble les pionniers de l’industrie maritime et les visionnaires de l’ingénierie autour d’un objectif commun : promouvoir la propulsion alternative et la durabilité dans le domaine du yachting. Au programme, une convergence unique entre des bateaux déjà sur le marché ou sur le point d’être lancés, et des prototypes novateurs. « Chaque année, les étudiants se surpassent. Ils sont une force de proposition extraordinaire. C’est fascinant d’observer leur potentiel et nous sommes heureux de pouvoir les mettre en relation avec les acteurs de l’industrie qui sont un soutien de taille pour ces jeunes ingénieurs » évoque Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M.

Sailing School; Kids
Foto Spada/LaPresse – 07 luglio 2023 – Monaco – Energy boat challenge 2023 –
Nella foto: le gare
Photo LaPresse – July 07 2023 Monaco – Energy boat challenge 2023 – Bernard D’Alessandri
In the pic: the races

Pour récompenser et soutenir les projets universitaires les plus innovants

La Fondation Prince Albert II de Monaco, partenaire actif du Monaco Energy Boat Challenge, renforce ainsi sa collaboration en lançant le « Prince Albert II of Monaco Foundation Sustainable Yachting Technology Award ». Un concours ouvert à toutes les universités du monde entier, qui récompensera le 6 juillet prochain, la meilleure solution technologique applicable au yachting en termes d’efficience énergétique et/ou de réduction carbone. « Nous sommes heureux de pouvoir initier ce prix afin de permettre à une université de financer le développement de son département innovation, grâce à une dotation de 25.000€. Nous espérons ainsi encourager le lauréat à aller plus loin dans ses travaux de recherche appliquée et qui sait, peut-être, aider ces prototypes à se développer vers une solution plus industrielle » précise Olivier Wenden, vice-président et CEO de la Fondation Prince Albert II de Monaco. Suite à l’attribution de la bourse, le lauréat pourra dès 2025 et sur une période de 3 ans, présenter les avancées de son projet à l’occasion du Monaco Energy Boat Challenge.

 Le plateau de cette 11e édition se dessine

Les participants de la classe Solar viennent de confirmer leur présence à cette 11e édition. Quinze équipes et treize nations s’affronteront dans cette catégorie historique qui accompagne l’événement depuis sa création en 2014. Quelques semaines auparavant, ce sont les concurrents de la classe Energy qui ont finalisé leur inscription, représentant 20 universités de renom. Parmi ces institutions prestigieuses, on compte l’University of Cambridge, la Pontifical Catholic University of Chile, le Politecnico di Milano, la Technical University of Berlin, et bien d’autres, provenant de 14 nations différentes, dont le Canada, la Croatie, le Pérou, ainsi que le Chili et la Chine. Les participants pourront ainsi rencontrer des chantiers navals de renom à l’image de Monaco Marine, Oceanco, Ferretti Group ou encore Sanlorenzo.

Le boom de l’hydrogène

Perçu comme l’une des sources d’énergie incontournables dans la transition vers un avenir énergétique plus propre et durable, l’hydrogène permet de répondre à divers besoins énergétiques. En tant que vecteur énergétique, l’hydrogène offre une alternative prometteuse aux combustibles fossiles, car il peut être produit à partir de ressources renouvelables, telles que l’énergie solaire et éolienne, ou via des processus de décarbonation du gaz naturel. Plusieurs concurrents ont par ailleurs opté pour cette solution. Ainsi, parmi les 21 équipes de la Classe Energy utilisant des propulsions électriques, près de 50% des projets (10) présenteront des technologies hybrides à base d’hydrogène, tandis que les 11 autres opteront pour un stockage d’énergie à 100% par batterie Lithium-Ion. A noter que lors du Monaco Energy Boat Challenge, le Yacht Club de Monaco et la Fondation Prince Albert II de Monaco ont également co-lancé le Groupe de Travail sur l’Hydrogène de Monaco en 2019. Le succès de cette conférence a permis à la Mission pour la Transition Énergétique de Monaco d’en devenir le co-organisateur depuis 3 ans maintenant.

Le rendez-vous marque une étape significative dans la quête d’un avenir maritime plus durable comme en témoigne la participation croissante des universités du monde entier aux côtés des plus grands acteurs du secteur.

Plus d’infos sur : www.energyboatchallenge.com