Skip to main content

MEYRARGUES : Un espace de sensibilisation à la biodiversi…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MEYRARGUES : Un espace de sensibilisation à la biodiversité à l’Etang des Joncquiers (A51)

VINCI Autoroutes et le CEN PACA créent un nouvel espace de sensibilisation à la biodiversité à l’Etang des Joncquiers (A51).

Ce mardi 4 juin, Grégory Debot, chef du District Alpes – Provence de VINCI Autoroutes a inauguré aux côtés de Fabrice Poussardin, Maire de Meyrargues et de William Travers, chef de projet au Conservatoire d’Espaces Naturels Provence-Alpes-Côte d’Azur, un observatoire permettant de contempler la faune et biodiversité de l’Etang des Joncquiers (Bouches-du-Rhône).

Situé aux abords immédiats de l’autoroute A51, cet étang était à l’origine une gravière utilisée pour la construction de cette dernière. Il y a plus de 20 ans, le choix a été fait de préserver la biodiversité remarquable de ce site en confiant son suivi écologique au Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’Etang des Joncquiers est ainsi devenu un site accueillant près de 600 espèces, dont une centaine d’entre elles sont protégées.

Pour approfondir la connaissance des espèces présentes, un sentier pédagogique a été créé en 2021 sur le pourtour de l’Etang et des visites sont régulièrement organisées avec des guides conférenciers. L’Etang des Joncquiers est aujourd’hui un lieu privilégié de sensibilisation des adultes et des plus jeunes à la biodiversité exceptionnelle de ce territoire. Par la création de cet observatoire et avec le souci de veiller à l’équilibre du site sur le plan écologique, VINCI Autoroutes poursuit cette démarche de valorisation de la biodiversité. Les visiteurs disposeront désormais d’un espace dédié pour observer la faune et la flore locales.

Avec la Zone des Piles située à la Saulce, VINCI Autoroutes abrite à présent deux sites à vocation pédagogique et ouverts au public à proximité immédiate de l’autoroute A51, qui dessert la vallée de la Durance.

Ancienne gravière qui a servi à la construction de l’autoroute A51, l’Etang des Joncquiers est un “véritable réservoir de biodiversité”.
A la fin des travaux de construction de l’autoroute dans les années 90, l’eau des nappes alluviales est naturellement remontée et a créé deux étangs, laissant la nature progressivement reprendre ses droits. Afin de préserver la biodiversité présente dans ces deux étangs, VINCI Autoroutes a confié, il y a plus de vingt ans, le suivi naturaliste du site au CEN PACA par la signature d’une convention de partenariat.  Cette convention vise à assurer le recensement, le maintien et le développement de la biodiversité remarquable identifiée dans cet espace naturel. Pour ce faire, le CEN PACA réalise plusieurs suivis naturalistes par an tandis que VINCI Autoroutes veille au maintien des bonnes conditions de préservation de l’Etang. Ce partenariat, qui s’inscrit dans un temps long, favorise le développement naturel du milieu, la préservation des corridors écologiques et le respect des trames régionales verte et bleue.
A présent, l’Etang des Joncquiers est devenu le lieu de vie de près de 160 espèces floristiques, 293 espèces d’insectes et 120 espèces d’oiseaux dont 93 protégées, avec notamment la présence de mammifères semi-aquatiques à enjeux comme la Loutre d’Europe, le Castor et le Campagnol amphibie. La recolonisation de cette zone humide est d’autant plus remarquable qu’aucun programme de réintroduction d’espèces n’a eu lieu.

Pour William Travers, du CEN PACA : « l’Etang des Joncquiers matérialise la réussite d’un partenariat qui s’inscrit dans un temps long. Cette zone humide assure au fil des ans, et grâce à la quiétude des lieux, un véritable rôle de refuge : plus de 600 espèces sont identifiées, certaines en halte migratoire, certaines pour se reproduire ou d’autres pour y passer l’année. Les inventaires et suivis réguliers montrent la présence de nombreuses espèces protégées, menacées ou rares au niveau régional, avec par exemple des oiseaux comme les Rousserolles turdoïde et effarvate, le Blongios nain ou le Héron pourpré, des papillons tels que la Diane ou même le Castor d’Europe. Les efforts déployés par nos équipes aux côtés de celles de VINCI Autoroutes participent ainsi à garantir une zone de refuge pour la biodiversité et un lieu de calme et de découverte de cette richesse pour les locaux ».

Un site qui est progressivement devenu un espace de sensibilisation à la biodiversité exceptionnelle du territoire

VINCI Autoroutes, aux côtés du Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la mairie de Meyrargues, a aménagé progressivement les berges de l’Etang des Joncquiers. Cette démarche d’ouverture comporte une dimension d’accompagnement pédagogique et chaque visiteur – pêcheur, randonneur, riverain – est invité à la découverte raisonnée de centaines d’espèces d’oiseaux, de mammifères semi-aquatiques, d’insectes et de la mosaïque d’habitats présents sur ce site unique.
Pour ce faire, en 2021, un sentier pédagogique a été implanté sur le pourtour de l’Etang. A travers des panneaux aux contenus enrichis grâce à des QR codes, les visiteurs peuvent ainsi en apprendre davantage sur les différents milieux naturels de l’Etang et sur les espèces qui y vivent. Des visites sont également organisées par VINCI Autoroutes à un rythme maîtrisé avec des guides conférenciers spécifiquement formés par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces balades gratuites sont notamment proposées aux scolaires et aux jeunes lors de temps forts calendaires liés à l’environnement et plus d’une centaine de visiteurs en ont d’ores et déjà bénéficié.
L’implantation toute récente d’un observatoire, idéalement situé à l’entrée du premier bassin, s’inscrit dans la continuité des premiers aménagements effectués en 2021. Cet observatoire permettra aux visiteurs de découvrir la faune présente sur le plan d’eau, tout en garantissant la tranquillité des espèces.
Avec cette nouvelle concrétisation, VINCI Autoroutes et le CEN PACA poursuivent leur volonté d’ouverture raisonnée de l’Etang au public.
Avec la zone des Piles située à la Saulce, VINCI Autoroutes abrite à présent deux sites à vocation pédagogique et ouverts au public à proximité immédiate de l’autoroute A51, qui dessert la vallée
de la Durance. Sur les territoires desservis par son réseau, VINCI Autoroutes contribue à la responsabilisation des visiteurs sur les enjeux écologiques.

À propos du Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Association régionale de protection de la nature créée en 1975, le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur agit pour préservation de la biodiversité en privilégiant la concertation, la recherche du consensus et de solutions partagées. Il intervient dans les départements de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse. Il est membre de la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels qui réunit 24 Conservatoires.
Ses principales missions sont la connaissance de la biodiversité, la protection des espaces naturels et des espèces, la gestion de sites naturels, la valorisation de la nature auprès du public, ainsi que l’accompagnement des politiques publiques en faveur de la biodiversité.

En chiffres

 plus de 40 ans d’expérience
 près de 50 salariés
 plus de 600 adhérents et bénévoles
 plus de 140 partenaires
 18 515 ha et 112 sites en gestion
 1 Réserve naturelle nationale et 2 Réserves naturelles régionales en gestion
 10 plans nationaux d’actions ou déclinaisons régionales animés par le Conservatoire
 plus de 70 activités nature par an
 1 Écomusée

En chiffres

 certifiée ISO 14001 depuis 10 années
 des équipes dédiées à l’environnement dans chacune des directions de l’entreprise
 Près de 4000 bassins de collecte d’eau de ruissellement
 une démarche zéro phyto
 1118 passages à faune (petite et grande)
 100% des aires de service équipées de bornes électriques
 22 écoponts.