Skip to main content

MARSEILLE : Une équipe dédiée pour piloter les grands cha…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : Une équipe dédiée pour piloter les grands chantiers d’infrastructures la Task Force JOP 2030

Accueil des JOP 2030 dans les Alpes françaises.

Le compte à rebours pour l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) 2030 a démarré et va certainement s’accélérer après la décision du CIO attendue en juillet. La Région Sud, « hôte pressentie », commence à mobiliser ses partenaires. Les infrastructures ferroviaires qui seront déterminantes pour le bon accueil des Jeux, méritent une attention et un traitement particuliers. Ainsi, Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,  et Jean-Pierre FARANDOU, PDG de la SNCF, se sont réunis aujourd’hui pour constituer une équipe de travail dédiée, avec les meilleurs experts de SNCF RESEAU et de SNCF GARES ET CONNEXIONS, un pilotage régulier et un circuit court de décision : la Task Force des JOP 2030.

Cette équipe, unique dans l’histoire des Jeux, aura vocation à s’élargir et suivra la feuille de route suivante :

• L’identification et le chiffrage des opérations ferroviaires,
• La planification, la coordination et le suivi des travaux par le regroupement des missions de pilotage de la maitrise d’ouvrage et de la maitrise d’œuvre,
• Le Plan de transport ferroviaire.

Le Président de la Région et le PDG de la SNCF ont pu faire un premier inventaire des opérations ferroviaires souhaitables pour le bon accueil des Jeux, avec une attention particulière pour la ligne des Alpes :

• Accélération de la sauvegarde de l’Etoile de Veynes,
• Amélioration du temps de parcours entre Marseille et Briançon, avec notamment des dédoublements de voies,
• Création de Pôles d’Echanges Multimodaux (PEM),
• Adaptation des espaces d’attente et de cheminements dans les gares,
• Allongement des quais pour accueillir des trains capacitaires.

« Les Jeux sont un moment exceptionnel, une grande fête sportive de dimension mondiale. C’est aussi l’opportunité de donner un nouveau souffle à nos infrastructures et d’améliorer l’accessibilité de nos massifs alpins. Les jeux laisseront des bénéfices en héritage pour les territoires et ceux qui y vivent. Pour cela, il faut se mettre au travail très vite. En mobilisant nos ressources et nos forces avec la SNCF, nous constituons une véritable équipe olympique ferroviaire » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.

« Le choix des Alpes françaises pour accueillir les Jeux Olympiques d’hiver de 2030 est une chance pour les deux régions concernées et pour notre pays. Aujourd’hui, en région Sud, la SNCF se mobilise pour contribuer à faire de cet évènement un succès et bâtir ensemble un héritage en faveur des mobilités décarbonées dans le territoire régional. C’est toute l’ambition de la mise en place de cette Task force. Nous sommes fiers et heureux de nous engager dès aujourd’hui aux côtés de la Région Sud » a ajouté Jean-Pierre FARANDOU, PDG de la SNCF.