Skip to main content

MARSEILLE : Retour de la COP28 et création du réseau « Je…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
26 Déc 2023

Partager :

MARSEILLE : Retour de la COP28 et création du réseau « Jeunesse et climat », jeudi 28 décembre

La Fédération L’Air et Moi (FAEM), a décidé de participer, malgré le lieu justement contesté par un nombre important de personnalités.

Dans les COP, peut-être 95%, des entreprises sont présentes pour s’enrichir avec le climat, dont un petit nombre, sont bénéfiques pour notre Planète. Parmi les participants, 5% peut-être, sont indispensables pour notre avenir : ONG, associations, délégations de certains pays, chercheurs, experts, personnalités, élus et militants qui souhaitent « stopper les conséquences catastrophiques »

La FAEM a déjà participé à la COP22 au Maroc (Marrakech), à la COP23 en Allemagne (Bonn), à la COP24 en Pologne (Katowice), à la COP25 en Espagne (Madrid), à la COP26 en Ecosse (Glasgow), à la COP27 en Égypte (Charm el-Cheikh) et à la COP28 aux Émirats Arabes Unis (Dubaï).

Les objectifs de notre participation à la COP28 sont multiples :  

  • Partager gratuitement le programme pédagogique « L’Air et Moi ». Déjà plus d’un million d’enfants sensibilisés, 400.000 téléchargements et traduit en 15 langues.
  • Développer le réseau méditerranéen de l’Air et du Climat.
  • Proposer des formations pour les collectivités et élus.
  • Créer un réseau « Jeuneuse et Climat », dont la première réunion est prévue cette semaine.
  • Proposer la création des Conseils National de l’Air (CNA) dans certains pays africains
  • Proposer une coopération technique avec le soutien d’AtmoSud

Nous sommes fiers d’y avoir participé, parce que nous sommes dans une coopération bienveillante et nous sommes très inquiets pour l’avenir de notre Humanité.

  • La pollution de l’air est une aberration sanitaire avec 7 à 9 millions de décès chaque année dans le monde
  • La pollution est aussi une aberration économique. Elle coute, selon le sénat, 101 milliards chaque année en France
  • L’augmentation inquiétante des Gaz à Effets de Serre (GES dont le CO2) est une aberration humanitaire. Elle cause un réchauffement considérable qui menace l’existence même de la vie sur terre.

Devant ces urgences, nous devons partager et donner nos programmes pédagogiques et agir tous ensemble pour les améliorer et pour les adapter. Donner et recevoir, même gratuitement, sont des actes qui ont néanmoins besoin d’un minimum des moyens. Nos enfants et nos jeunes sont le dernier espoir de l’Humanité.

Pendant la COP28, nous avons été positivement étonnés de l’intérêt, notamment des pays africains. Déjà plusieurs pays sont intéressés par le programme L’Air et Moi : Angola, Sénégal, RDC, Guinée, Benin, Maroc, Tunisie, Italie, Liban, Tchad, Burkina Faso, Madagascar…

La présence de Claire Pitollat présidente du CNA, Marraine de L’Air et Moi, nous a permis plusieurs rencontres très importantes pour l’avenir. Nous avons participé à la conférence de presse de la France. Nous avons pu présenter L’Air et Moi et le capteur Module Air d’AtmoSud à monsieur le président Macron et a quelques Ministres. (Voir photos) ; Nous avons aussi rencontré plusieurs délégation et personnalités de certains pays très intéressées  par la création des CNA comme l’Angola, la Guinée et la RDC… Nous avons aussi eu, un bel accueil des personnalités, de Ministres et dans certains pavillons  : OMS, France, Europe, Francophonie et  de délégations comme la Guinée, RDC, Burkina Fasso… (Photos suite)

Avec l’accord et le partenariat d’AtmoSud, nous avons proposé une coopération technique pour accompagner chaque pays souhaitant créer un observatoire de l’air et déployer le micro-capteur Module Air (open source et open data) qui serviront aussi pour la pédagogie dans les établissements scolaires.

En fin, la FAEM et AtmoSud, allons développer de programmes de formation pour les décideurs et responsables des collectivités, comme nous l’avons déjà fait dans plusieurs régions du Maroc, avec le soutien du Ministère de l’Intérieur marocain.

Finalement, notre présence a été une belle expérience du point vue humain mais aussi un grand pas pour nos projets humanitaires. Nos événements, nos réunions et nos rencontres ont été très efficaces… Nous avons la conviction et l’enthousiasme pour que nos projets soient partagés et déployés.

Paroles aux Jeunes, vidéo présentée pendant la COP28. https://youtu.be/_f_kXf9iFr8

Jeudi 28 décembre 2023 à 19h en France (UTC+01:00)  – Réunion réseau Climat – Jeuneuse

L’objectif est d’écouter chaque jeune (maxi 3 minutes) et ensuite de définir un premier projet ensemble. Désormais, je vous propose de nous réunir tous les 4èmes jeudis de chaque mois… 

La Fédération L’Air et Moi

25 rue Falque, 13006 Marseille

lairetmoi@gmail.com

+33 09 84 36 11 57