Skip to main content

MARSEILLE : Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’ANF…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
29 Mar 2024

Partager :

MARSEILLE : Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’ANFA publie les chiffres clés 2024 de la branche des services de l’automobile

L’Observatoire des métiers des services de l’automobile, piloté par l’ANFA, a publié les éditions 2024 du poster de branche et des Régioscopes.

Ces outils fournissent une photographie nationale et régionale détaillée des chiffres et tendances du parc de véhicules, des entreprises, de l’emploi et de la formation. Focus sur les chiffres du secteur pour la région PACA.

La réparation et l’entretien dopés par un parc vieillissant

Avec un nombre de véhicules particuliers en circulation qui a progressé de 3,2% depuis 2017, le parc automobile en région PACA vieillit, affichant un âge moyen de 10,6 ans, soit en dessous de la moyenne nationale (10,9 ans). Conséquence de cette évolution, sur la dernière décennie les besoins d’entretien et la réparation se sont renforcés.
Toutefois, la mutation du parc automobile est bien amorcée, sous l’impulsion de l’électrification. La part des immatriculations des véhicules électriques neufs a continué de progresser pour atteindre 21% en 2023, soit près de 4 points supplémentaires par rapport à 2022 et au-dessus de la moyenne nationale qui se situe à 17%. Au niveau du parc roulant, la part des motorisations alternatives (hybrides, électriques, GPL, hydrogène) poursuit sa progression de 5,3% à 7,3% en 2023. Une progression au-dessus de la moyenne nationale (6,5%). La motorisation dominante du parc restant le diesel (47,8%)

Une branche synonyme d’opportunités d’emploi

Face à un parc qui prend de l’âge et une demande de réparations et d’entretien qui progresse, la branche continue de recruter et voit sa courbe de salariés suivre une dynamique positive depuis 2016. La région dénombre au total 41 098 salariés. L’emploi y est pérenne puisque plus de 9 salariés sur 10 sont en CDI, avec une part importante de salariés en alternance (un salarié sur 10). Cet emploi salarié a également progressé de 1,5% en 2022 (soit +13 % depuis 2016). En région PACA, les secteurs comptant le plus de salariés sont ceux du commerce automobile (13 588), de la réparation automobile (12 813) et du commerce d’équipements automobiles (3 446).

Un secteur qui forme et insère toujours plus de jeunes

La rentrée 2023 a vu de nombreux indicateurs en augmentation, à commencer par le nombre de jeunes en formation initiale dans les domaines spécifiques de la branche des services de l’automobile : 5 674 dont 57% en alternance. Représentant la part majoritaire des inscrits, l’alternance a également progressé de 44% depuis 2018. Les alternants formés sur les domaines techniques représentent 9 % des salariés du commerce et de la réparation automobile. Les départements des Hautes Alpes (12%) et des Alpes de Haute Provence (11%) se situent au-dessus de la moyenne nationale (10%).
En région PACA, l’insertion professionnelle continue de progresser avec un taux de 64% des apprentis sortis de formation en 2022 qui étaient en emploi salarié 6 mois après la fin de formation (pour une moyenne nationale à 73%).

« Les certifications de branche répondent à l’évolution des métiers et aux besoins des entreprises. Elles permettent une bonne insertion dans la branche. Elles sont accessibles à tous les publics : jeunes, personnes en reconversion ou salariés. L’enseignement de la conduite est un secteur réglementé, dont la filière de formation a été rénovée. Elle propose le TFP Formateur aux Métiers de l’Éducation et de la Sécurité Routière et le CQP Responsable d’Unité d’Enseignement de la Sécurité Routière et de la Conduite, reconnu pour l’obtention de l’agrément pour l’exploitation d’une école de conduite » a déclaré Aude VEDEL, responsable territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur de l’ANFA. 

Le saviez-vous ?
Les Régioscopes sont des outils de référence, en fournissant pour chaque territoire une synthèse des données de la branche. Ces informations sur-mesure aident les acteurs régionaux à mieux évaluer et anticiper les besoins en compétences dans les filières de formation spécifiques des services de l’automobile.Cette année, le format des Régioscopes évolue pour y intégrer de nouveaux contenus, avec une page dédiée aux certifications de branche. L’ANFA et l’Observatoire des métiers des services de l’automobile enrichissent ainsi l’apport de leurs analyses, rendant encore plus précis les besoins en formation pour chaque territoire. 

À PROPOS DE L’ANFA

L’ANFA est chargée par la Commission paritaire nationale de la branche des Services de l’automobile de la mise en œuvre de dispositifs relevant de sa politique nationale de formation. L’ANFA anime l’Observatoire des métiers des services de l’automobile, apporte une expertise dans le cadre du développement de la GPEC de branche, intervient sur le champ de la certification, assure la promotion des métiers et développe l’apprentissage, notamment via son réseau de CFA.

www.anfa-auto.fr/actualites