Skip to main content

MARSEILLE : Les pistes cyclables poursuivent leur course …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
21 Avr 2024

Partager :

MARSEILLE : Les pistes cyclables poursuivent leur course en Région Sud

Moyen de transport doux par excellence, le vélo prend de plus en plus de place dans notre quotidien.

Pour pouvoir se déplacer sereinement, les fonds Européens permettent de créer des kilomètres aménagements !

Encourager une mobilité durable est une nécessité dans une région où la richesse de la biodiversité, la qualité de vie et la qualité de l’air en particulier sont mises en péril par les émissions de CO2. Les chiffres sont éloquents : 98,3 % des déplacements sont effectués en voiture ; 30 % des émissions à effet de serre proviennent du transport routier avec des flux sont concentrés sur les grandes agglomérations du littoral et de la Vallée du Rhône.

Avec l’Europe, 35,5 M€ d’investissement pour 241 km d’aménagements cyclables et 45 projets 

Afin de favoriser d’autres types de mobilités que la voiture, la Région s’est dotée d’un schéma régional des véloroutes et voies vertes, qui s’est mis en place entre 2014 et 2020 et a porté ses fruits : neuf grands itinéraires cyclables, dont certains sont nationaux et européens ont été créés sur le territoire (Eurovélo 8, ViaRhôna, Via Venaissia, etc.), soit un total de 2 060 km (à achever d’ici 2025). La Région Sud accompagne leur financement, en cohérence avec les objectifs de son Plan climat, au travers de deux appels à projets lancés par la Région en 2019 et 2021, complétés par le soutien européen : un montant total de 35,5 millions d’euros (M€) de crédits ont été mobilisés au titre du fonds FEDER pour réaliser 241 km d’itinéraire. Ces aménagements ont aussi permis d’augmenter la fréquentation des grands axes touristiques de plus de 25 % en 4 ans. Ce sont ainsi plus de 4 millions de personnes qui ont emprunté nos grandes véloroutes (La Méditerranée à vélo-EV8, la ViaRhôna-EV17, la Via Venaissia et la V65 (Nice-Aigues-Mortes)).

Quelles perspectives d’ici 2027 ?  

Aujourd’hui, les efforts se poursuivent avec l’engagement de l’UE à promouvoir le vélo en Europe. La déclaration européenne sur le vélo,adoptée en avril 2024, l’engage à promouvoir des réseaux cyclables sûrs et cohérents dans les villes, de meilleures liaisons avec les transports publics, des espaces de stationnement sécurisés et l’accès à des points de recharge pour les vélos électriques. Ces engagements seront pris aux niveaux européen, national, régional et local. D’ici 2027, dans le cadre du plan vélo annoncé par le gouvernement, la Région Sud s’est fixée des objectifs ambitieux : achever les 2060 km du schéma régional véloroutes en 2025, doubler la fréquentation cyclotouristique sur nos 9 véloroutes, équiper 200 sites en stationnements vélo sécurisés dans les gares, les pôles d’échanges, les lycées, et installer 100 bornes de recharge Vélos à Assistance Electrique (VAE) d’ici 2025.

SOURCE : Région Sud