Skip to main content

MARSEILLE : Le projet très sélectif, l’OM et la Rég…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
9 Fév 2024

Partager :

MARSEILLE : Le projet très sélectif, l’OM et la Région Sud unis sous les mêmes couleurs

En novembre 2023, la Région Sud devenait le premier partenaire institutionnel du programme « Treizième Homme » mis en place par l’Olympique de Marseille.

Par le biais d’une convention de partenariat, l’OM et la Région Sud se liaient jusqu’en 2025 autour d’un engagement social et responsable, au service du territoire et de ses habitants. Aujourd’hui, focus sur le « Projet très sélectif », en vigueur depuis quelques mois à l’Orange Vélodrome !

Quand le stade se met à trier !  

Conscient de sa responsabilité environnementale, l’Olympique de Marseille poursuit ses efforts en inscrivant la réduction et la valorisation des déchets comme un enjeu prioritaire de sa politique RSE. Avec le soutien de la Région Sud, la démarche écoresponsable s’accélère à travers le projet « Très Sélectif » et deux actions phares activées depuis la rencontre face au Havre : la mise en place étendue du gobelet réutilisable et le tri sélectif à l’extérieur et l’intérieur de l’Orange Vélodrome, à la suite de l’expérimentation lancée la saison dernière. Une phase de test riche en enseignements, et bien accueillie par les supporters avec un taux de restitution des gobelets de plus de 80%.

L’objectif est double : dans un premier temps, encourager les supporters olympiens à trier, avant de rentrer dans l’enceinte du stade, et dans le stade, au niveau des coursives. Par exemple, avec les bouteilles en plastique qui ne sont pas autorisées dans l’Orange Vélodrome. Des collecteurs leur seront spécialement dédiées, avant les portiques d’entrée, afin d’inciter au tri. Les supporters peuvent aussi compter sur les bénévoles de Clean My Calanques, qui se mobilisent les jours de match pour les sensibiliser à la gestion des déchets.

Dans un second temps, à l’issue du match, les supporters ayant consommé une boisson (servie maintenant avec un gobelet réutilisable), pourront la déposer dans un collecteur particulier.  Moins de déchets et plus de tri, et en prime, un petit challenge !

Objectifs de l’OM avec le « Projet très sélectif »: 

– Supprimer 90% du plastique à usage unique
– Valoriser 80% des déchets

La Région Sud et l’Olympique de Marseille, ensemble pour l’avenir

En parallèle du « Projet très sélectif », la Région Sud, engagée pour l’éducation, l’innovation et le rayonnement de son territoire, a souhaité rejoindre dès son lancement le programme « Treizième Homme », pour soutenir l’Olympique de Marseille dans ses nouvelles ambitions, notamment de formation à destination de la jeunesse. Une action commune qui s’articulera autour de 4 priorités :

  • Soutenir la formation de la jeunesse régionale en matière de sport, à travers notamment OM Education, dont l’ambition est de former la jeunesse locale, mais aussi nationale et internationale, à l’expertise du football et aux métiers du stade. Les joueurs et joueuses « OM Next Generation » qui accompagne les clubs partenaires de l’Olympique de Marseille, seront les premiers à bénéficier de ce partenariat puisqu’ils auront accès à un suivi spécifique pour mieux s’orienter dans leur parcours scolaire puis professionnel.
  • Lutter contre le harcèlement scolaire sous toutes ses formes : en sensibilisant un large public de plus en plus sujet à ces problématiques rencontrées notamment sur les réseaux sociaux.
  • S’engager pour la défense de l’égalité femmes/hommes dans tous les domaines
  • Promouvoir l’usage de mobilités douces et le développement durable. L’OM et la Région Sud ont pour ambition commune d’accompagner les habitants de la région et les supporters marseillais dans la transition vers l’utilisation de moyens de transport plus respectueux de l’environnement par de nouvelles offres de transport. A ce titre, la Région Sud a notamment soutenu dès octobre 2022, et pour les saisons 2022/2023 et 2023/2024, l’OM dans le cadre d’un premier projet d’écoresponsabilité et d’économie circulaire en vue de la gestion des déchets.

SOURCE : Région Sud