Skip to main content

MARSEILLE : La Poste au Salon des Maires des Bouches-du-R…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
14 Mar 2024

Partager :

MARSEILLE : La Poste au Salon des Maires des Bouches-du-Rhône remet le trophée de prêt social

Remise de trophée du prêt social accordé par la Banque Postale à la Ville de Gignac-la-Nerthe.

En présence de Christian Amiraty, Maire de Gignac-la-Nerthe, également 2ème conseiller de la Métropole délégué au Patrimoine et à la Politique immobilière, et Olivier Touchet, Directeur de Territoire Méditerranée La Banque Postale, Direction de la banque de financement et d’investissement.

Le groupe La Poste a participé au Salon des Maires des Bouches-du-Rhône qui s’est déroulé jeudi 14 mars à l’Espace Trenet de Salon-de-Provence. A cette occasion, la mairie de Gignac-la-Nerthe a reçu le trophée du prêt social de 800 000€ (emprunt souscrit en juillet 2023) accordé par La Banque Postale à la Ville de Gignac-la-Nerthe. Ce financement responsable permettra de financer le projet de réhabilitation du gymnase de La Pousaraque et de l’école élémentaire Marie Mauron.

Ce projet s’inscrit dans l’engagement sociétal de la Banque Postale qui porte une attention particulière aux enjeux sociaux et sociétaux. Un prêt social est un prêt dont les fonds sont issus d’investisseurs sélectionnés sur les marchés financiers selon des critères ESG (environnementaux, sociétaux et de gouvernance) en cohérence avec notre raison d’être. C’est un cercle vertueux puisque le projet est social et le financement qui l’accompagne l’est également.

Réhabilitation du gymnase La Pousaraque et de l’école Marie Mauron

Le gymnase La Pousaraque Albert Cerboni, situé avenue de La Pousaraque, accueille des sportifs de tous niveaux et dispose notamment d’une salle multisports, d’un dojo et d’un mur d’escalade. L’école Marie Mauron est une école élémentaire publique de 132 élèves située avenue Jean Jaurès.

Donner du sens aux investissements des collectivités

Le prêt social est accessible à toutes les collectivités (communes, intercommunalités, départements, régions et services d’incendie et de secours) qui souhaitent s’intéresser à l’impact de leurs investissements et apporter une cohérence entre leur projet et leur financement à partir de 300 000 €.