Skip to main content

MARSEILLE : La Fondation FDJ soutient les jeunes des quar…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

MARSEILLE : La Fondation FDJ soutient les jeunes des quartiers Nord avec son programme « Lycées Pro’Solidaires »

La Fondation d’entreprise FDJ, célèbre la seconde promotion de son programme « Lycées Pro’Solidaires », destiné aux lycées professionnels des quartiers populaires de Marseille. 

Les lycéens ont eu l’opportunité de présenter le bilan de leurs projets solidaires et de leurs voyages à l’étranger, et de recevoir le « Prix Edith Arnoult-Brill du chef-d’œuvre solidaire » ce jeudi 4 juillet, après deux ans de travail.

La Fondation d’entreprise FDJ célèbre la seconde promotion de son programme « Lycées Pro’Solidaires », destiné aux lycées professionnels des quartiers populaires de Marseille. Les lycéens ont eu l’opportunité de présenter le bilan de leurs projets solidaires et de leurs voyages à l’étranger, et ont reçu le « Prix Edith Arnoult-Brill du chef-d’œuvre solidaire » ce jeudi 4 juillet, après deux ans de travail.
Ce Programme Lycées Pro’Solidaires propose aux classes participantes d’imaginer et de réaliser un projet solidaire local dans le cadre du « chef-d’œuvre », une épreuve du baccalauréat professionnel, puis de partir en un voyage pédagogique à l’étranger.
Durant deux ans (Première et Terminale), le programme permet aux lycéens d’expérimenter une citoyenneté active. Ils bénéficient par ailleurs d’ateliers de communication avec des experts et sont entraînés à la prise de parole en public, face à des jurys de professionnels.
A l’issue de ce parcours, les lauréats ont été conviés à une cérémonie de clôture au cours de laquelle ils ont présenté une restitution de l’expérience vécue pendant deux ans et se sont vu remettre le
« Prix Edith Arnoult-Brill du Chef-d’œuvre solidaire ».
Cette deuxième promotion, composée de deux classes des lycées professionnels La Viste et La Calade, était composée de quarante-huit élèves. Ce 4 juillet, les élèves du lycée La Viste ont présenté le projet solidaire, « Les repas festifs de La Viste », consistant à organiser des repas de gala dans le restaurant d’application du lycée, et d’offrir des box cadeau et des produits de première
nécessité à des personnes en grande précarité. Les élèves du lycée La Calade ont présenté d’une part le projet « Bonheur aux personnes âgées », qui visait à rompre la monotonie des résidents en maison de retraite lors de rencontres ludiques intergénérationnelles, et aussi le projet « En route pour l’intégration des UPE2A », qui a permis à leurs camarades lycéens étrangers allophones de mieux être intégré dans le lycée et de progresser en français.
Ils ont également exposé comment ils avaient construit leurs projets de voyage pédagogique à l’étranger, dont ils ont eux-mêmes choisi les destinations : Etats-Unis (New-York / Boston) pour les uns, Irlande pour les autres, et les rencontres d’entreprises et d’associations locales qu’ils ont pu faire sur place : Salvation Army, Grand hôtel new-yorkais, ou siège d’Accenture Europe à Dublin,
entre autres.
La remise a eu lieu avec la présence sur place des élus Fabienne Maheu, conseillère d’arrondissements déléguée à l’Éducation, la Formation et l’Apprentissage des 15e et 16e arrondissements de Marseille,  Loïc Gachon, Maire de Vitrolles, Malik Mersali, Adjoint au Maire de Vitrolles, délégué au développement économique, à l’emploi et à la formation et Bruno Genzana, Conseiller régional,
Président de la Commission Jeunesse, vie étudiante et lien intergénérationnel.

Pour Charles Lantieri, Président de la Fondation d’entreprise FDJ et Directeur général délégué du groupe FDJ : « Depuis plus de trente ans, la Fondation FDJ s’attache à adapter son action aux besoins des publics vulnérables afin d’agir en faveur de l’égalité des chances. Avec le programme « Lycées Pro’Solidaires », nous sommes heureux d’accompagner des jeunes de lycées professionnels des quartiers Nord de Marseille. L’objectif est de faire prendre conscience à ces lycéens qu’ils peuvent contribuer à la vie de leur ville, et de leur permettre de découvrir le monde, au-delà de leur environnement habituel. « Lycées Pro’Solidaires » permet aux jeunes bénéficiaires de vivre une aventure humaine tout en acquérant les compétences nécessaires à leur intégration sociale, citoyenne et professionnelle ».

Le programme « Lycées Pro’Solidaires »

Conçu en hommage à Edith Arnoult-Brill1 , administratrice de référence de la Fondation FDJ, décédée en 2020, le Programme « Lycées Pro’Solidaires » a été imaginé sur la base de ses engagements de prédilection : la vie associative, l’éducation populaire et la mobilité internationale de la jeunesse.
Pour rejoindre ce programme, chaque classe doit s’engager à concevoir et réaliser en année de première, un projet de chef-d’œuvre solidaire. Des ateliers sont organisés pour aider les élèves à
définir leur projet, et surtout à s’entrainer à l’oral pour venir le défendre devant un jury de professionnels. Ainsi, tous les élèves bénéficient notamment d’une demi-journée exceptionnelle de
« coaching prise de parole » devant caméra, animée par un journaliste de télévision expert en média training.
A la suite de la soutenance devant le jury, la classe reçoit une dotation d’un montant maximum de 3 000€ pour concrétiser son projet solidaire. Cette première étape débloque la possibilité pour les lycéens de commencer à préparer leur projet de voyage pédagogique à l’étranger, au cours duquel ils devront faire rayonner leur projet solidaire auprès d’acteurs locaux. En terminale, les élèves passent donc devant un second jury pour solliciter une dotation pour ce voyage, d’un montant maximum de 1 700€ par personne.
Pendant ces deux années d’accompagnement, les lycéens participent aussi à des ateliers visant à développer leurs compétences en communication.
Le Programme « Lycées Pro’Solidaires » a accueilli un total de cent trente-deux lycéens marseillais depuis sa création. En 2021, la Fondation FDJ a mené une expérimentation avec une classe de onze élèves du lycée professionnel de La Viste. À la rentrée 2022, ce projet pilote a été étendu à quatre nouvelles classes, dont une au lycée professionnel de La Calade, soit quarante-huit élèves
supplémentaires. Soixante-douze jeunes ont rejoint le programme en 2023 et dès la rentrée 2024, cent vingt élèves seront accueillis dans le dispositif tous les ans.
Remise du Prix Edith Arnoult-Brill du chef-d’œuvre solidaire des élèves du lycée la Viste, entourés de leurs professeurs le 4 juillet 2024.
Édith Arnoult-Brill, professeure de sciences sociales, était membre du Conseil d’administration de la Fondation FDJ en tant que personnalité qualifiée. Édith Arnoult-Brill était également secrétaire générale de la Fédération unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ), présidente de la Fédération internationale des auberges de jeunesse « Hostelling International » et vice-présidente de la Fondation du Crédit Coopératif. Elle siégeait aussi au CESE au titre des associations.

La Fondation FDJ pour l’égalité des chances

Créée en 1993, la Fondation d’entreprise FDJ agit pour l’égalité des chances. Elle soutient des projets d’intérêt général destinés à des personnes en difficulté (précarité économique, sociale et culturelle, handicap…). Elle s’attache notamment à accompagner des projets innovants pour l’éducation et l’inclusion dans la société, dans une dynamique de co-construction avec les associations porteuses des projets. La Fondation FDJ est dotée d’un budget de 25 millions d’euros sur la période 2023-2027 (soit une hausse de près de 30 % par rapport à la
période 2018-2022).

A propos du groupe FDJ

Premier acteur français des jeux d’argent et de hasard, parmi les leaders mondiaux, FDJ propose une offre grand public et responsable de jeux de loterie (tirage et jeux instantanés), de paris sportifs (avec ses marques ParionsSport point de vente et ParionsSport en ligne) et de poker. Les performances de FDJ sont portées par un large portefeuille de marques iconiques, le premier réseau de vente de proximité en France, un marché en croissance, des investissements récurrents. Le Groupe déploie une stratégie d’innovation pour renforcer l’attractivité de son offre de jeux et de services sur tous les canaux de distribution, en proposant une expérience client responsable.
Le groupe FDJ est coté sur le marché réglementé d’Euronext à Paris (Compartiment A – FDJ.PA) et fait notamment partie des indices SBF 120, Euronext 100, Euronext Vigeo 20, EN EZ ESG L 80, STOXX Europe 600, MSCI Europe et FTSE Euro.

Crédit photo Lionel Barbe.