Skip to main content

MARSEILLE : En 2024, l’Adie souffle sa 35ème bougie

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
4 Avr 2024

Partager :

MARSEILLE : En 2024, l’Adie souffle sa 35ème bougie

L’Adie, association pour le droit à l’initiative économique, fête cette année ses 35 ans.

L’occasion pour elle de dresser le bilan de ses actions en Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec de beaux résultats. Depuis 1996, date de son implantation dans la région, l’Adie y a financé 12 337 entrepreneurs. Le taux de pérennité à 3 ans des entreprises qu’elle accompagne est de 81%, supérieur à la moyenne nationale.

Conférence de presse dédiée le mardi 9 avril à 11h00 dans les bureaux de l’Adie, au 43 rue de L’Évêché, 3e étage, 13002 Marseille.

En 2024, l’Adie, association pour le droit à l’initiative économique, souffle sa 35ème bougie.

L’occasion pour l’association de faire un bilan des actions entreprises depuis sa création, et d’ouvrir les perspectives. Et quel bilan ! En Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus de 12 000 entrepreneurs ont été financés pour créer ou développer leur entreprise, et plus de 3 000 personnes pour accéder ou se maintenir à un emploi salarié.

Depuis près de 35 ans, l’Adie agit pour donner effectivement et concrètement droit à l’initiative économique aux personnes dont les projets n’ont pas accès aux financements bancaires. Sa mission ? Lever les freins financiers et administratifs, les barrières psychologiques et pratiques auxquels se heurtent celles et ceux qui ont envie d’entreprendre mais qui n’ont pas l’argent, les diplômes, les réseaux ou la confiance en soi nécessaires pour se lancer. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas ménagé ses efforts ! Depuis 1996, date de son implantation à Marseille, l’Adie a financé 12 337 entrepreneurs dans la région et a permis à près de 3 000 personnes de maintenir ou d’accéder à un emploi salarié, par le biais d’un microcrédit. Une belle réussite, d’autant que les entreprises soutenues par l’association connaissent un taux de pérennité à 3 ans de 81%[1].

L’Adie : un accompagnement et des aides plurielles

S’il est indispensable pour se lancer, l’accompagnement est également l’une des clés de la réussite de la création d’entreprise. La méthode des conseillers et des bénévoles de l’Adie consiste non seulement à donner les moyens financiers nécessaires aux entrepreneurs pour se projeter dans le développement économique de leur activité, mais aussi de les accompagner en termes de gestion.

La création d’entreprise est un puissant ascenseur social. Cette vision forte d’un entrepreneuriat ouvert et accessible à tous a été celle de sa fondatrice Maria Nowak – pionnière en France du microcrédit, depuis la création de l’Adie. En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’association a développé un réseau de 9 agences et plus de 20 permanences, où ses spécialistes financent et accompagnent les créateurs d’entreprise, pour une économie plus inclusive.

Les aides accordées par l’Adie concernent non seulement la création d’entreprise, mais également la mobilité à travers des microcrédits dédiés. Ne pas disposer d’une voiture et du permis de conduire constitue aujourd’hui encore le principal obstacle à l’accès ou au maintien dans l’emploi salarié. À cet égard, l’association propose depuis 2009 une offre dédiée pour lever ce frein, et plus de 3 000 personnes ont pu en bénéficier à ce jour sur le territoire régional. L’Adie vient de publier une étude d’impact sur le microcrédit à la mobilité, passerelle vers l’emploi.

Une dynamique entrepreneuriale forte en région Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2023

En 2023, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Adie a financé 1 407 entreprises, 303 microcrédits à la mobilité et a accueilli 7 000 porteurs de projets. Soit un total de 11 millions d’euros prêtés par l’Adie dans la région. Du point de vue de l’association, la dynamique entrepreneuriale a été plus forte l’an passé en région que sur le reste du territoire national, avec une augmentation de 9% du nombre de nouveaux entrepreneurs financés dans la région.

Zoom par département :

  • Les Bouches-du-Rhône comprennent 47% des projets financés au total dans la région. En 2023, l’Adie y a financé 685 entreprises, 112 microcrédits à la mobilité et a accueilli 3 090 porteurs de projets.
  • Les Alpes-Maritimes représentent quant à elles 21% des projets soutenus au total par l’Adie dans la région. Soit 310 entreprises financées, 56 microcrédits à la mobilité et 1 321 porteurs de projets accueillis par l’association l’an passé.
  • En 2023 dans le Var, l’Adie a accueilli 1 529 porteurs de projets et financé 245 entreprises et 73 microcrédits à la mobilité. Soit 19% des projets financés en PACA.
  • Dans le Vaucluse, l’Adie a financé en 2023 104 entreprises, 37 microcrédits à la mobilité (soit 8% des projets totaux en PACA) et a accueilli 781 porteurs de projets.
  • Pour ce qui est des Hautes-Alpes, l’Adie y a financé l’an passé 35 entreprises, 12 microcrédits à la mobilité et a accueilli 136 porteurs de projets. Soit 3% du total des projets financés en PACA.
  • Enfin, dans les Alpes-de-Haute-Provence, l’Adie a financé en 2023 28 entreprises, 13 microcrédits à la mobilité (2% du total des projets de la région) et a accueilli 163 porteurs de projets.

Un concours régional pour valoriser les pépites de l’entrepreneuriat populaire

Les réussites entrepreneuriales sont partout sur notre territoire. Depuis 2010, l’Adie met à l’honneur les talents de notre région au travers du concours « Créadie », qu’elle organise chaque année. L’objectif est de valoriser, notamment au moyen de dotations financières assurées par des partenaires financiers, les entrepreneurs financés et accompagnés par l’association, de promouvoir leur activité et, à travers eux, l’entrepreneuriat. Sept prix régionaux récompensent les lauréats avec le soutien des partenaires du prix (Banque Populaire Méditerranée, le fonds de dotation Biocoop, le Conseil régional de l’Ordre des Experts-Comptables et la France Mutualiste). Les lauréats 2024 seront dévoilés le 22 mai prochain. Une affaire à suivre !

 À propos de L’Adie

L’Adie est une association nationale reconnue d’utilité publique qui défend l’idée que chacun, même sans capital, même sans diplôme, peut devenir entrepreneur, s’il a accès à un crédit et à un accompagnement professionnel. Depuis plus de 30 ans, son réseau de spécialistes finance et accompagne les créateurs d’entreprise, pour une économie plus inclusive. Dans ses 187 antennes et 320 permanences qui couvrent tout le territoire national, ses 789 salariés et 1 200 bénévoles ont financé et accompagné près de 28 000 entrepreneurs en 2023.

Pour en savoir plus : https ://www.adie.org/

[1] SROI de l’Adie réalisé par KPMG, 2021, disponible en intégralité sur adie.org

Crédit photo / Paul Salek.