Skip to main content

MARSEILLE : Crise agricole – L’expertise de B…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
1 Fév 2024

Partager :

MARSEILLE : Crise agricole – L’expertise de Bleu tomate, média aux côtés des agriculteurs

Pression réglementaire, surcharge de travail, précarité des revenus, vulnérabilité aux accords de libre-échange… L’agriculture n’est pas un secteur comme un autre de l’économie française.

C’est notre futur et il est urgent, dans cette période cruciale, de mettre en lumière tous les efforts consentis pour une agriculture socialement juste, respectueuse de l’environnement et du climat, indispensable à notre sécurité alimentaire.

Depuis 2015, Bleu Tomate, media dédié à la redirection écologique en Provence, sillonne les routes à la rencontre notamment des agriculteurs et des agricultrices de son territoire. “Un paysage agricole provençal qui se veut pluriel par la diversité des filières mais également par les différents profils d’agriculteurs : des plus conservateurs aux « neo-agri », de ceux pour qui la transition agricole est un changement subi à ceux qui l’envisagent comme une révolution porteuse d’espoir.”, témoigne Magali Triano, Fondatrice de Bleu Tomate. « Mais qu’il s’agisse de l’ancien comme du nouveau monde, une chose est sûre : il est composé d’hommes et de femmes qui n’ont ni envie de s’empoisonner, ni envie d’empoisonner les autres. Nous sommes tous les alliés des paysans. Et beaucoup d’entre eux veulent changer de modèle. Mais il leur faut des moyens et du soutien. »

En allant à la rencontre de celles et ceux qui défrichent les possibles, ouvrent de nouvelles voies et essaient d’autres approches, Bleu Tomate se veut aux côtés des exploitations locales qui s’engagent ou sont prêtes à le faire, pour une agriculture nourricière qui rémunère justement ses acteurs et respecte la santé des humains et de la planète. En réconciliant agriculture et écologie, ils cultivent le futur de la terre et de la Terre.

Parmi nos derniers coups de projecteurs :

La grenade, nouvelle arme « arbo » en Provence

Amandes, pistaches et aujourd’hui grenades…. Le retour de ces fruits dans la région accompagne la nouvelle donne climatique. Et répond à l’appétit des consommateurs pour des fruits pleins de bienfaits. Au pied du Mont Ventoux, un couple d’arboriculteurs a planté des grenadiers il y a 10 ans. Rencontre.

Vaucluse : une biodiversité de projets

Sur le territoire du Ventoux, des associations et des coopératives unissent leurs efforts. Objectif ? Conduire des actions pour la biodiversité, la démocratie alimentaire, la structuration de filières locales et la mutualisation logistique. Tour d’horizon des initiatives en cours.

A Berre, un nouveau marché de producteurs

Il est tout jeune mais déjà dynamique. Nouveaux rendez-vous, nouveau lieu. Plus d’une quinzaine de producteurs de Berre et des environs proposent désormais leurs produits les mardi soir et samedi matin. Ils seront aussi présents au Salon des Agricultures de Provence, histoire de se faire connaître.

Vers une agriculture plus sobre ?

L’agriculture consomme plus des deux tiers de l’eau régionale. Et même si elle fait des efforts pour économiser la précieuse ressource, les besoins augmentent au fil des sécheresses et des canicules. Tour d’horizon des initiatives et des projets pour une agriculture moins gourmande en eau.