Skip to main content

LEVENS : Chemins de fer de Provence, 130 millions d’€ pou…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

LEVENS : Chemins de fer de Provence, 130 millions d’€ pour garantir l’avenir de cette véritable ligne de vie

Aujourd’hui, jeudi 27 juin 2026, le Plan de modernisation des Chemins de Fer de Provence a été présenté à la gare de Plan-du-Var, à Levens.

L’objectif de ce Plan est de pérenniser et développer l’offre de cette ligne, essentielle pour assurer les transports du quotidien des habitants dans la zone urbaine et périurbaine de Nice et des vallées du moyen et du haut pays.

Pour apporter une réponse à tous les besoins de déplacements sur la ligne des Chemins de fer de Provence, la Métropole Nice Côte d’Azur et la Région Sud ont passé une convention pour une nouvelle offre de service plus performante :

• un nouveau plan de transport sur le bas de la ligne : plus de trains disponibles, une fréquence de 20 minutes en heure de pointe du matin et du soir,
• une circulation supplémentaire entre Nice et Colomars, les vendredis et samedis soirs. Au 1er juillet 2024, ces 4 allers/retours du soir seront étendus du lundi soir au samedi soir,
• une tarification incitative,
• une extension du billet Ligne d’Azur aux trains des Chemins de Fer de Provence sur la zone urbaine Nice-Plan-du-Var.

Ce partenariat a permis d’augmenter de 30% la fréquentation de la ligne.

Pour garantir l’avenir de la ligne, la Région a mis en place un plan de modernisation et d’investissement doté de plus de 130 millions d’€ consacrés à :

• l’acquisition de huit nouveaux trains hybrides, plus performants et plus respectueux de l’environnement. Ils permettront de réduire de près de 77 % les émissions de carbone sur la ligne. Ils
seront mis en service fin 2027.
• la construction d’un atelier de maintenance, qui permettra d’améliorer la qualité de la maintenance des trains et de réduire les coûts d’exploitation. Il sera opérationnel fin 2026.
• la mise en place d’un nouveau système d’information et de billettique, pour faciliter l’accès à l’information et à l’achat des titres de transport pour les voyageurs. Il sera mis en place, par phase, dès 2025. Les trains pourront à terme être équipés de valideurs, certaines gares de Distributeur Automatique de Titres et une nouvelle interface avec les usagers sera mise en place.
• la rénovation des gares et des infrastructures, pour améliorer le confort des voyageurs et la sécurité de l’exploitation avec notamment les travaux du tunnel de Moriez, qui prendront fin en fin d’année 2025 pour une circulation normale des trains à destination de Digne-les-Bains début d’année 2026.

« Véritable colonne vertébrale du développement économique et touristique des Alpes-Maritimes, la ligne des Chemins de Fer de Provence joue un rôle essentiel pour le désenclavement et la desserte des territoires. Avec ce plan de modernisation et la convention bâtie avec la Métropole, nous améliorons et nous pérennisons les Chemins de fer de Provence, aussi bien dans la zone urbaine vers Nice, que dans la zone interurbaine vers Digne. Sur le tronçon métropolitain, nous proposons plus de trains et des trains accessibles avec la tarification des lignes d’Azur » déclare Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France.

« L’intégration tarifaire entre les régies métropolitaines et régionales, a renforcé la desserte des collines niçoises et des communes métropolitaines de la basse vallée du Var. Depuis le 1er juillet 2023, le nombre de rotations entre Nice et Colomars – La Manda a été augmenté, notamment en heure de pointe du soir, grâce au passage de 20 à 28 trains et aussi les vendredis et samedis soir avec 4 trains supplémentaires circulant entre Nice et Colomars. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : plus de 30 % de fréquentation sur notre tronçon métropolitain en moins d’un an ! Face à succès, nous avons présenté avec Renaud MUSELIER un plan ambitieux de modernisation de cette ligne, au service des métropolitains et des habitants de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Dès la semaine prochaine, nous étendrons l’offre aux soirées de semaine avec 4 allers-retours supplémentaires, soit des trains en plus du lundi au samedi » déclare Christian ESTROSI, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.