Skip to main content

LA VALETTE DU VAR : « Biosfer », exposition jusqu’a…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
4 Mar 2024

Partager :

LA VALETTE DU VAR : « Biosfer », exposition jusqu’au mercredi 13 mars

Exposition de Thierry Gall & Virginie Devin (Ti’Ou).

Thierry Gall (sculpteur détourneur) :

Cela fait une dizaine d’années que je sculpte le métal à partir de métaux de récupération.

Je suis également éducateur dans un foyer d’hébergement pour personnes handicapées et j’allie avec bonheur ces deux activités.

Un voisin de mes parents dans le Gard récupérait des pièces de métal un peu partout et cela me fascinait beaucoup. En 2008, lors d’une pause dans mon activité, j’ai décidé sur un coup de tête d’acheter un poste à souder mais avant cela je n’avais jamais touché un bout de métal, ni fait de soudure enfant, j’ai grandi dans un milieu agricole, bercé par le bruit des tracteurs et entouré de ferrailles à la teinte et à l’odeur si particulières. Je me dis parfois que cela doit faire écho à ce qui est devenu mon terrain de jeu, aujourd’hui, au pied du Lubéron.

Je me suis alors mis à assembler, souder et meuler pour créer. Un jour, j’ai été amené à vendre une première pièce, puis une deuxième, puis à faire des salons et des expositions. C’est ainsi que je me suis mis à évoluer dans le milieu de l’art, un milieu que je ne connaissais pas du tout.

Au fil des années, mes créations ont évolué avec l’envie de réaliser des pièces monumentales de plus de 3 mètres.

Ce sont des challenges que j’adore.

Je ne fais pas que des animaux mais il est vrai que j’aime beaucoup le monde animal et plus particulièrement celui des insectes que l’on voit souvent très petits. Je trouve fascinant de les grossir et de les magnifier.

Mon autre sujet de prédilection est Don Quichotte. J’ai dû réaliser une dizaine de sculptures de ce personnage qui m’amuse beaucoup et que je réinterprète à chaque fois.

Virginie Devin (Ti’Ou) :

Artiste-exploratrice des fonds marins – « Un regard fasciné sur la Vie marine au travers de tableaux et sculptures interrogeant lignes et matières emblématiques »

Le travail de Virginie DEVIN, signant TI’OU, lie intrinsèquement les matières naturelles telles l’argile craquelée, la pierre, le bois, l’acier, le bronze oxydé, le cristal ou le verre.

Elle sculpte les éléments, lie les matières pour sublimer la nature à préserver que nos yeux ignorent.

Reconnue pour son unicité et sa signature « bleue », elle est exposée dans des lieux prestigieux et galeries renommées. La presse a relayé nombre de ses événements (voir son site https://www.tiou.art/). En 2022 elle a obtenu le prix du mérite artistique du Luxembourg Art Prize 2022.

Elle est également présidente fondatrice de l’association Terre de Vrai pour sensibiliser les enfants à l’environnement. Terre de Vrai est membre de l’association mondiale 1% pour la planète.

En tant que sculpteur et plongeuse sous-marine, Ti’Ou pense que l’art a un impact sur nos émotions et peut nous amener à valoriser la planète bleue différemment de la science.

« Nous protégeons ce qui nous tient à cœur et nous nous soucions de ce que nous savons et comprenons. L’art peut mettre en évidence la beauté et le péril des animaux marins, et nous inspirer pour protéger l’océan. »

VERNISSAGE
MERCREDI 21 FÉVRIER
À 18H30
Galerie d’art Le Moulin