Skip to main content

LA CIOTAT : Signature du protocole d’accord sur la format…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
8 Déc 2023

Partager :

LA CIOTAT : Signature du protocole d’accord sur la formation professionnelle avec Carole GRANDJEAN

Signature du protocole d’accord sur la formation professionnelle avec Carole GRANDJEAN, Ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation Professionnels au Lycée de la Méditerranée, à La Ciotat, vendredi 8 décembre 2023.

Métiers en tension, métiers d’avenir – une convention Etat-Région pour mieux former dès le lycée professionnel.

Discours de Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Président délégué de Régions de France

Très chers étudiants, vous avez la chance de vous former au sein de ce formidable établissement qui offre des formations allant des métiers de la restauration, à la cuisine, aux métiers de l’accueil, de l’électricité, de la vente mais aussi de la cybersécurité.
Merci à vous Madame la Ministre, chère Carole, de venir ici en Région Sud pour clôturer cette semaine des lycées professionnels.
Vous avez annoncé, ce matin, 1300 places de formation transformées et 129 formations ouvertes dès la rentrée 2024 ici en Région Sud. Je veux vous en remercier aujourd’hui.
C’est en Région Sud que le Président de la République a présenté cette réforme lors de la rentrée scolaire en septembre dernier dans le Vaucluse.
C’est en Région Sud, que 3 mois après, nous la mettons en œuvre en étant la 1ère Région à signer une convention avec une telle ambition.
La réforme que vous portez, Madame la Ministre, est un véritable changement de paradigme.
On parle aujourd’hui de « cause » plus que de « réforme ».
Nous devons faire de la voie professionnelle un choix plutôt qu’une orientation subie.
Ne plus mesurer la qualité d’une formation à son taux de réussite mais à son taux d’insertion en emploi ou en poursuite d’études.
Oui, nous devons renforcer l’apprentissage des savoirs fondamentaux, et c’est ce que M. le Ministre Gabriel ATTAL s’emploie à faire.
Oui, nous devons faire de chacune des orientations des voies d’excellence. Rien de tel pour nos jeunes de savoir ce pourquoi ils apprennent.
Je l’ai dit à la suite des annonces du Ministre Gabriel ATTAL ce mardi : dans le cadre du déploiement d’un outil d’intelligence artificielle pour l’approfondissement du français et des mathématiques dès la seconde.
La Région Sud est candidate à implémenter cet outil dans les tablettes numériques fournies par la Région depuis 2017.
Et avec vous, Madame la Ministre, nous apportons une réponse politique et opérationnelle au sujet des métiers en tension, des difficultés de recrutement, en prenant le problème à sa racine.

Vous avez, Madame la Ministre, prévu des moyens importants en ce sens, autour de priorités claires :

• Régionaliser la refonte des cartes de formation car il est de bon sens de ne pas avoir le même canevas dans la région Grand Est qu’à la Réunion,
• La création de bureau des entreprises dans chaque lycée pour mieux préparer l’insertion professionnelle de nos jeunes,
• Prévenir les risques de décrochage,
• Une gratification des stages en entreprise,
• Une meilleure reconnaissance des enseignants.

Chez nous, en Région Sud, un tiers des effectifs lycéens sont concernés.
Nous comptons 45 lycées polyvalents et 65 lycées professionnels publics accueillant 49 000 élèves en formations professionnelles du bac-3 au bac+3.
17 lycées polyvalents et 25 lycées professionnels privés accueillant 12 500 élèves en formations professionnelles.
La carte des formations comprend 221 diplômes : 83 CAP, 138 Bac professionnel représentant environ 1000 sections…
Voilà pour le panorama.

Le challenge que vous êtes venue me présenter, Madame la Ministre est à la hauteur de l’enjeu :

• Rénover en profondeur un quart des diplômes existants d’ici la rentrée scolaire 2025.
• Je veux en finir avec ces tristes voies de garage, fabriques de démotivation et d’amertume.

Pour cela, nous avons travaillé avec la région académique à une déclinaison autour de 5 grands axes pour aboutir à la convention que nous signons aujourd’hui et que nous avons voté, lors de l’Assemblée Plénière du 26 octobre dernier avec ma majorité régionale.
• Axe 1 : Une meilleure association des acteurs économiques locaux :
Ma volonté : mettre tous les acteurs autour de la table. C’est une étape innovante de la relation entre le monde économique, la Région et le Rectorat.
• Axe 2 : L’accélération de la transformation de la carte des formations :
Ce sont nos priorités que nous nous fixons en matière de développement économique, par rapport aux atouts et besoins de notre territoire, (accompagner le développement de l’industrie décarbonée, faciliter les mobilités décarbonées, mettre en œuvre des solutions pour la ville durable et les bâtiments innovants).
• Axe 3 : Une meilleure orientation :
Vous le dites ce matin Madame la Ministre : « 50% des choix Parcoursup portent sur 5 formations ».
Il nous faut renforcer l’information sur les métiers et l’orientation : vers des parcours de formation lisibles pour les jeunes comme pour les parents, améliorer l’image des formations professionnelles.
• Axe 4 : La levée des freins périphériques (mobilité, logement) :
Encourager les jeunes à choisir non pas un lycée mais une voie professionnelle en les informant de toutes les aides dont ils peuvent.
• Axe 5 : La prévention des risques de décrochage avant, pendant et après le lycée professionnel :
Avec des actions ciblées au moment de l’affectation des élèves après la classe de troisième : une adaptation du parcours et le développement de nouvelles approches pédagogiques.

Ici, dans quelques mois, vous vivrez une formidable transformation, en partenariat avec le chantier naval de la Ciotat et l’entreprise Shipyards, que la Région soutiendra à hauteur de 1,8 million d’€ lors de l’Assemblée Plénière du 15 décembre prochain :

• Ouverture du Bac Professionnel Maintenance Nautique,
• Des formations Bac Pro Cybersécurité, Informatique et réseaux, Électronique (CIEL) spécialisés sur l’électronique embarquée dans les embarcations de plaisance,
• Ouverture du Bac Pro Métiers du cuir option sellerie garnissage,
• Et enfin, la mise à disposition avec mise aux normes d’un hangar appartenant au chantier naval sur le port de la Ciotat.

Ce hangar accueillera les ateliers en lien avec le nautisme ainsi que l’antenne GRETA/CFA, centre permanent industriel.
Nous irons voir ce site exceptionnel tout à l’heure : c’est l’illustration de ce que cette réforme a de bon.
Former nos jeunes aux métiers dont la région a besoin.
A La Ciotat Shipyards, vous comprendrez aisément qu’il y a des savoir-faire dont seule cette région a le secret.
Ici, vous vivrez avec enthousiasme les effets de la réforme professionnelle que porte Madame la Ministre, en y associant de façon inédite le tissu économique local et le monde académique.

Le lycée de la Méditerranée s’est inscrit dans notre démarche de budget 100% vert porté par la « COP d’Avance » ici en région Sud :

• Nous avons doté le lycée en voitures électriques depuis 2 ans,
• Vous bénéficiez de l’optimisation de la gestion de vos déchets alimentaires mais aussi d’une table de tri afin de lutter contre le gaspillage alimentaire,
• Nous avons distribué depuis 2019, 2626 tablettes à tous les élèves de seconde, et vous bénéficiez avec l’ensemble des manuels scolaires en numérique,
• Vous avez aussi, devant votre lycée, la Garde Régionale des Lycées qui est déployée, ce sont des médiateurs professionnels qui sont là quotidiennement pour prévenir le harcèlement, les signes de radicalisation, le décrochage scolaire, la prévention des conduites à risques..