Skip to main content

LA CELLE : Festival Présence Compositrices avec Aline PIB…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
9 Avr 2024

Partager :

LA CELLE : Festival Présence Compositrices avec Aline PIBOULE, pianiste

Le festival Présence Compositrices, que le Département du Var accueille pour la première fois au sein de sa propriété de l’Abbaye de La Celle. 

Le festival « Présence Compositrices » se décline en 3 week-end dédiés à la composition musicale féminine dans ce lieu à la beauté et à l’acoustique remarquable qu’est l’Abbaye de La Celle :

12-12-14 avril : « Faire parler les touches  » (musique pour clavier)

19-20-21 avril : « À claires voix » (musique vocale)

26-27-28 avril : « Chambre sur cloître » (musique de chambre)

DIM. 28 AVRIL

16h

DUO VIOLON ET PIANO

Elsa Grether, violon

Aline Piboule, piano

ALINE PIBOULE

Depuis toujours Aline Piboule tient à proposer une expérience au public qui va plus loin que l’idée du récital traditionnel. Mêlant les époques et les répertoires, invitant le public à écouter différemment grâce à des jeux de miroirs, elle affectionne particulièrement les univers qui se croisent et s’enrichissent, et conçoit des programmes autour de thématiques autres que purement musicologiques ou stylistiques qu’elle présente au public. Cette démarche permet de créer un lien particulier et de « désacraliser » le récital classique. Elle est invitée dans les principaux festivals et salles de concert en France dont la Philharmonie de Paris, La Roque d’Anthéron, La Folle journée de Nantes, Festival Berlioz, Festival de Radio France Occitanie, Piano aux Jacobins à Toulouse, Les Lisztomanias, le Piano(s) Lille Festival, l’Arsenal de Metz, le Théâtre du Châtelet… mais également à l’international (Le Printemps des Arts de Monte-Carlo, Centre Beethoven à Buenos Aires, Queen Elizabeth Hall à Londres…).

Elle crée également des ponts avec les autres arts afin de stimuler différemment l’imaginaire et permettre de toucher un plus large public. Depuis 2020, elle se produit sur scène avec l’écrivain Pascal Quignard, Prix Goncourt, auteur de “Tous les matins du monde” dans le cadre de plusieurs « Récit-Récital » en France et à l’étranger. La discographie d’Aline Piboule en soliste obtient les plus hautes distinctions dans la presse (Le Monde, 4 FFFF Télérama, 5 Diapasons, CHOC Classica, Supersonic Pizzicato…). Son disque Fauré/Dutilleux (Label Artalinna) a été référencé dans le dossier « La discographie idéale du piano » du magazine Classica, et son disque de musiques françaises rares (Label Printemps des Arts de Monte-Carlo) figure parmi les 15 meilleurs disques CHOC de l’année 2021 par les magazines Classica et Crescendo en Belgique, et a été nominé aux International Classical Music Awards (ICMA 2022) dans la catégorie soliste. La sortie de ce disque a été également l’occasion pour Pierre Gervasoni d’écrire le portrait d’Aline Piboule dans le journal « Le Monde ». Également chambriste recherchée, elle enregistre deux disques avec le flûtiste Jocelyn Aubrun qui ont reçu un très bel accueil de la presse spécialisée.

Pianiste engagée, attachée à la transmission et au partage avec les futures générations, Aline Piboule a conçu des récitals avec les Jeunesses Musicales de France permettant au jeune public une première approche du répertoire pianistique allant de Chopin à nos jours. Titulaire du CA de piano, et des deux DE d’accompagnement vocal et instrumental, elle enseigne le piano en Master Class et la musique de chambre au CRR de Paris. Aline Piboule a effectué ses études aux CNSMD de Lyon et de Paris, et a suivi l’enseignement de Jean Saulnier à l’Université de Montréal. En 2014, elle remporte cinq prix au Concours International de piano d’Orléans. En 2022 elle est promue « Artiste Génération SPEDIDAM » pour trois années