Skip to main content

JUVIGNY : Imaprim débute la commercialisation des « Jardi…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

JUVIGNY : Imaprim débute la commercialisation des « Jardins de Flore »

Le promoteur savoyard, Imaprim, débute la commercialisation des « Jardins de Flore », un programme de 91 appartements neufs dans le village de Juvigny, aux portes de Genève.

Remporté suite à un concours, ce projet résidentiel aboutit après cinq années de procédures judiciaires pour proposer notamment du logement à prix maîtrisé, réservé durant un mois aux habitants et travailleurs locaux.

Les Jardins de Flore à Juvigny : du logement accessible et durable à la frontière suisse 

– 91 appartements neufs aux portes de Genève
– Du logement à prix maîtrisé réservé aux habitants et travailleurs locaux
– 5 années de parcours judiciaire jusqu’au permis de construire purgé

Après plus de cinq années de batailles judiciaires et de persévérance, la commune de Juvigny, le bailleur, SA Mont-Blanc et le promoteur savoyard, Imaprim annoncent le lancement tant attendu du programme immobilier « Les Jardins de Flore », à la frontière franco-suisse. Ce projet innovant, situé dans le Genevois français à quelques kilomètres d’Annemasse et de Genève, s’étend sur 6 000 m² environ et propose un total de 91 logements neufs. Ce développement résidentiel marque une étape importante pour le village haut savoyard de 650 habitants, en proposant des logements abordables, dont une partie est réservée aux familles et travailleurs locaux. Un moyen d’assurer la pérennité de la commune.

Un projet socialement engagé et écologiquement responsable 

Issus d’un concours lancé en 2016 par la commune et le bailleur SA Mont-Blanc, tous deux propriétaires du terrain, ce sont au total 91 d’appartements neufs qui verront le jour d’ici le troisième trimestre 2026 pour la première phase, début trimestre 2027 pour la seconde. Le promoteur Imaprim y propose à la vente 43 logements en accession libre, auxquels s’ajoutent 7 logements à prix maîtrisé vendus à 3 900€ TTC/m², parking compris. Ces derniers sont réservés en exclusivité jusqu’au 15 juillet 2024 aux habitants et travailleurs de Juvigny répondant aux critères du Prêt à Taux Zéro, PTZ. Une opportunité unique pour les familles locales de devenir propriétaires. Pour assurer une mixité sociale élargie au projet, la partie gérée par la SA Mont-Blanc comprendra, elle, 15 logements en Bail Réel Solidaire, BRS et 26 logements locatifs sociaux.

Engagé socialement, ce programme neuf se distingue aussi par un travail d’intégration architecturale respectueux de l’environnement villageois.

Selon Jean-Yves Guibourdenche, fondateur de l’agence grenobloise Arcane Architectes, « les constructions projetées ont été conçues comme une prolongation du village, cohérente et ancrée dans son environnement ».

Disposés le long d’une rue apaisée, les 7 petits bâtiments en collectif s’intègrent harmonieusement au paysage en pente, créant un espace public rural et verdoyant. Les structures compactes, avec des toitures traditionnelles et des performances thermiques élevées, proposent des logements lumineux et bien orientés, accentuant le caractère de « village-jardin ».
En plus des cages d’escaliers profitant d’un éclairage naturel, un réseau de chauffage collectif avec une chaufferie biomasse aux granulés de bois d’origine locale sera mis en place, renforçant ainsi l’engagement écologique du projet. Le projet prévoit aussi la création de vastes espaces verts : verger et jardins partagés et de nouvelles infrastructures de sociabilité, comme une place publique et une aire de jeux pour enfants. Un local d’activités est également prévu pour dynamiser le centre du village.

Un long parcours judiciaire

Le projet « Les Jardins de Flore » a vu le jour à la suite d’un concours initié par la mairie de Juvigny à l’automne 2016, auquel 19 promoteurs avaient participé à l’époque. Imaprim a été désigné lauréat début 2018. Une première étape franchie par le promoteur indépendant qui ne sera que le démarrage d’un long chemin semé d’embûches. Le premier permis de construire, obtenu le 29 novembre 2018, a fait l’objet de plusieurs recours gracieux et contentieux. Après trois jugements au tribunal administratif entre 2020 et 2023, suivis de deux décisions du Conseil d’État en 2022 et 2024, la persévérance des promoteurs et de la municipalité a porté ses fruits. Le permis est finalement devenu définitif le 12 février 2024, après cinq années de procédures judiciaires.

Un nouveau souffle pour Juvigny

Tout au long du processus, la municipalité a maintenu une communication constante et transparente avec les habitants de Juvigny. Des articles via le journal communal sont parus et plusieurs réunions publiques ont eu lieu pour informer et recueillir les avis des riverains. L’idée développée étant que ce projet vise à lutter contre l’étalement urbain et à réussir l’intégration harmonieuse du neuf avec l’ancien, tout en évitant l’extension sur des terres agricoles.

« Nous voulons apporter un nouveau vivre ensemble à la commune, permettre aux habitants d’accéder à des logements abordables, et assurer un avenir à l’école et à la vie associative de Juvigny », a déclaré Denis Maire, maire de Juvigny.

« Nous sommes fiers de lancer ce projet emblématique à Juvigny. Après cinq années de défis juridiques, notre engagement envers des logements abordables et durables se concrétise. A quelques minutes d’un bassin de 500 000 emplois, ce projet est une opportunité unique pour les habitants de Juvigny de bénéficier de logements de qualité, tout en respectant l’environnement et en renforçant la cohésion sociale de cette commune rurale », complète Olivier Gallais, président fondateur d’Imaprim.

À propos d’Imaprim :

Fondé en 2006 par Olivier Gallais, Imaprim, promoteur immobilier indépendant de renom, conçoit des résidences de standing sur l’ensemble de l’axe alpin, à Grenoble, Chambéry, Annecy, Annemasse, Thonon-les-Bains et dans le Pays de Gex. Basé à Chambéry, l’entreprise savoyarde s’engage localement avec des projets novateurs et une vision axée sur la qualité et le respect des engagements pris.
Nombre de logements livrés depuis sa création : 1 800

À propos de SA Mont-Blanc :

SA Mont-Blanc, constructeur de l’habitat et acteur de référence depuis près de 100 ans, répond aux besoins en logement en Haute-Savoie avec des logements locatifs sociaux et en accession à la propriété. Sa mission est de construire, réhabiliter et gérer un patrimoine en accord avec les politiques locales, facilitant l’accès au logement, organisant le parcours résidentiel et favorisant la mixité sociale.