Skip to main content

HYERES : Stéphane RAMBAUD s’inquiète de certaines r…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
12 Fév 2024

Partager :

HYERES : Stéphane RAMBAUD s’inquiète de certaines règles du code de la route

Traverser la route pour les piétons, même dans les passages protégés, peut s’avérer extrêmement dangereux, surtout dans les grandes villes.

Alors qu’un certain relâchement se fait jour dans l’observance des règles du code de la route, Stéphane Rambaud, député du Var, attire l’attention du ministre de l’intérieur sur la nécessité de les rappeler par le biais d’une grande campagne nationale de sensibilisation. Il attire aussi l’attention du ministre sur la nécessité de remettre les forces de l’ordre sur le terrain afin qu’elles puissent, à leur demande, assurer le contrôle des règles du code de la route en général et le respect de la priorité due aux piétons.

QUESTION ECRITE

Séphane Rambaud attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur certaines règles du code de la route. Il le remercie de bien vouloir lui préciser les règles d’usage qui s’appliquent aux règles de priorité accordées aux piétons. En effet, il semble qu’un grand nombre d’automobilistes et de cyclistes ne connaissent plus ces règles. Pour beaucoup les règles de priorité accordées aux piétons sont purement facultatives. Ainsi, selon le dernier bilan de la sécurité routière, ce sont 488 piétons qui ont trouvé la mort en 2022. C’est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui indiquer s’il entend mettre en place une campagne de sensibilisation afin de rappeler aux usagers de la route les règles qu’il faut respecter. Il lui demande aussi de bien vouloir lui expliquer les raisons pour lesquelles les forces de l’ordre ne sont plus présentes sur la chaussée afin de contrôler et de sanctionner les dérives et les comportements dangereux régulièrement observés. Il lui demande aussi de lui préciser comment les règles de priorité accordées aux piétons s’appliquent aux deux-roues motorisés ou non motorisés ou aux nouveaux engins de déplacement personnels (EDP) motorisés ou non motorisés.