Skip to main content

EREVAN : L’UE veut supprimer les visas pour les arméniens

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Mar 2024

Partager :

EREVAN : L’UE veut supprimer les visas pour les arméniens

Des discussions ont débuté en vue de lever l’obligation de visa pour les arméniens…

Lors d’une discussion plénière le 27 février, le Commissaire pour les relations internationales Jutta Urpilainen a expliqué que l’Arménie était prête à se rapprocher de l’Union Européennes. « Nous discutons d’options pour supprimer les visas l’Arménie a exprimé un fort intérêt à cela ».

AUjourd’hui les arméniens ne peuvent pas entrer en Union Européenne sans visas contrairement aux moldaves ou aux géorgiens.

Récemment la Grèce a expliqué qu’elle souhaitait que l’Arménie améliore ses liens avec l’Union Européenne afin de stabiliser les choses dans le Caucase.

Ces dernières années, les arméniens ont fui en masse la région du haut Karabakh alors que 100000 arméniens ont fuit l’offensive de l’Azerbaïdjan dans ce pays.

La question reste cependant de savoir désormais quel est le rôle de l’Union Européenne, alors qu’elle cherche à s’étendre de plus en plus comme l’Ex URSS à une époque sans intérêt pour la population de ses pays membres à part émettre des normes et des contraintes et à prendre une part de plus en plus grande de la production des pays via les salaires des technocrates de l’UE et ses frais de fonctionnement. L’UE fonctionne mal et plutôt que de se remettre fortement en question elle joue la politique de la fuite en avant en voulant intégrer toujours plus de pays.

Pour les voyageurs français il est possible de se rendre en Arménie sans visa mais une grande partie du territoire est déconseillée notamment la frontière avec l’Azerbaïdjan comme le note le Ministère des Affaires Etrangères. «Il est formellement déconseillé de se rendre dans les zones frontalières de l’Arménie avec l’Azerbaïdjan en raison des tensions persistantes avec l’Azerbaïdjan. Il n’est pas possible de se rendre en Azerbaïdjan depuis l’Arménie. Les personnes dont le passeport contient un « visa » pour le Haut-Karabagh (« Artsakh ») et/ou un tampon apposé par les autorités de facto du Haut Karabagh, sont interdites d’accès au territoire azerbaïdjanais. Les contrevenants s’exposent à une arrestation à leur arrivée sur le territoire azerbaïdjanais. Plus généralement, il est formellement déconseillé de se rendre au Haut-Karabagh. Cette région ne fait pas partie de la circonscription consulaire de l’ambassade de France à Erevan et la protection consulaire ne peut y être assurée ».

SOURCE : Business Travel