Skip to main content

CHINON : Une quinzaine de commerces à reprendre en 2024

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

CHINON : Une quinzaine de commerces à reprendre en 2024

En région Centre-Val de Loire, la Communauté de communes Chinon, Vienne et Loire compte actuellement une quinzaine de commerces florissants à reprendre.

Toute une génération de commerçants, atteignant l’âge de la retraite, cherche à transmettre magasins, restaurants ou hôtels. Dans ces communes dynamiques, les activités commerciales en attente d’un repreneur offrent la possibilité de se lancer dans l’entrepreneuriat, avec un projet solide, ou constituent tout simplement un investissement. Avec un bassin d’emploi très attrayant, le pays de Rabelais bénéficie d’un riche patrimoine culturel, gastronomique et naturel.

Une quinzaine de commerces à reprendre en 2024, des « pépites » à saisir

Si la Communauté de communes Chinon, Vienne et Loire a soutenu une soixantaine de reprises de commerces en 5 ans, elle compte à ce jour une quinzaine d’activités commerciales à reprendre. Alors que ses équipes soutiennent les cédants, elles accompagnent également des personnes en reconversion professionnelle ainsi que des investisseurs ou personnes souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat.

Très dynamique et touristique, la Rabelaisie, qui compte 19 communes et 24 000 habitants, connaît le quasi plein emploi. Connue pour son vin, sa forteresse, son cadre de vie en bord de Vienne et ses caves troglodytes, Chinon se situe à deux heures de Paris. Avec la nature en pleine ville, le centre médiéval de Chinon, particulièrement vivant, compte près de 200 boutiques ainsi qu’un marché de plus de 100 exposants tandis que sa forteresse accueille 135 000 visiteurs par an.

Avec un savoir-faire, une clientèle fidèle composée de locaux et de touristes, une génération de commerçants, dont les chiffres d’affaires connaissent une hausse régulière, souhaite transmettre ses activités, parmi lesquelles L’Océanic.