Skip to main content

CHAMOIS : La plus haute commune de la Vallée d’Aoste

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

CHAMOIS : La plus haute commune de la Vallée d’Aoste

Un groupe d’hôteliers Valdôtains et amoureux de la vallée ont souhaité mettre leur expérience et les valeurs écologiques à disposition des visiteurs. Le défi ?

Imaginer des séjours neutres en émissions de CO2 !

Green Vallée d’Aoste – La petite histoire

Derrière cette initiative ? Andrea Celesia, un hôtelier entreprenant et idéaliste, à la tête de l’hôtel-chalet familial Notre Maison à Cogne. Bien conscient des enjeux environnementaux (et ce, bien avant la crise énergétique), Andrea investit dans une centrale de gazéification qui produit de l’électricité et de l’eau chaude à partir de bois sans grande valeur. Aujourd’hui, son hôtel est dit “écologique” grâce à son indépendance énergétique totale !

Face au succès de cette 1ere expérience, il entreprend de convaincre d’autres hôteliers et imagine une formule touristique durable intitulée “Green Vallée d’Aoste” comprenant transports, hébergements et restauration faisant la part belle aux produits locaux.

Une expérience complètement inédite qui réinvente le séjour en montagne et même l’escapade touristique au sens large !

INSOLITE L’ALTIPORT DE CHAMOIS

Bâti en 1967 et perché à 1 815 m d’altitude sur la commune de Chamois – commune sinon qu’accessible en téléphérique ou à pied – l’altiport ne dispose d’aucune piste d’atterrissage classique. C’est sa piste gazonnée dont la pente se jette dans la vallée en contrebas qui fait décoller et atterrir les petits avions à hélices privés qui ont la chance d’y passer, et les quelques vols de secours. Les pratiquants de deltaplane et de parapente décollent aussi d’ici. Chamois est d’ailleurs aussi la plus haute commune de la Vallée d’Aoste et 3e plus haute d’Italie, faisant de son altiport un lieu décidément hors-norme !