Skip to main content

CARQUEIRANNE : Florian FIMBEL : « Le 12 juin, votons pour…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

CARQUEIRANNE : Florian FIMBEL : « Le 12 juin, votons pour que les citoyens s’approprient la souveraineté qui leur revient de droit » !

3ème Circonscription du Var – Florian FIMBEL : « Le 12 juin, ne votons pas pour un parti politique, votons pour que les citoyens s’approprient la souveraineté qui leur revient de droit » !

Le mouvement Citoyen « Construisons Notre Bonheur » milite pour le « RIC en toutes matières » afin de permettre aux français de « voter pour des idées et non plus seulement pour des personnes »

Présent dans les 1ère, 2ème, 3ème, 6ème, et 7ème circonscriptions du Var, ce mouvement 100% varois réalise depuis de nombreuses années des actions concrètes qui ont l’ambition d’améliorer le Bonheur de la population vivant dans nos bassins de vie : jardins en permaculture, marchés sans argent, ateliers numériques, votations citoyennes, etc. Faisant le constat que de nombreuses initiatives citoyennes fleurissent sur notre Territoire mais que celles-ci sont divisées en plusieurs « chapelles », l’ACDC (l’Assemblée Citoyenne Directe Constructive) a émergée en début d’année afin de constituer une « cathédrale » qui a vocation à porter des projets locaux d’intérêt collectif. Organisée en interne par la Démocratie Directe, par le RIC (« nous nous appliquons à nous-mêmes ce que nous prônons pour la société »), ses 1200 adhérents ont décidé de présenter des candidats citoyens aux élections législatives des 12 et 19 juin 2022. Cette démarche « apartisane mais profondément politique » a attisé la curiosité de la rédaction.

Dans la 3ème circonscription du Var (Hyères, Carqueiranne, Le Pradet, La Crau, La Londe et La Garde), c’est Florian Fimbel qui a été désigné par l’ACDC pour porter ces valeurs citoyennes et démocratiques

Ce jeune de 31 ans est né à Toulon et a grandi dans le beau village du Revest-les-Eaux. Il s’investit depuis de nombreuses années dans le milieu associatif et a été diplômé de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Son expérience professionnelle  a convaincu les adhérents de l’ACDC quant à ses compétences : assistant d’Ange Musso, Maire du Revest, assistant de Claude Goasguen, Député-maire du XVIème arrondissement de Paris, Directeur de campagne d’un candidat dans la 9ème circonscription de Loire-Atlantique, Directeur de Cabinet de la Ville de Carqueiranne pendant 15 mois puis Directeur Général Adjoint de l’AFL Transition, la plus grande association de la région PACA qui vient en aide aux femmes battues.

Béatrice, citoyenne engagée dans l’ACDC nous partage que « c’est avant tout pour ses valeurs que Florian a été choisi. Moi qui le côtoie depuis près de 4 ans de par mes engagements militants et associatifs j’ai pu voir que c’est une personne sincère, bienveillante et volontaire pour faire sa part afin que la situation dans laquelle se trouve notre pays et de plus en plus de français puisse s’améliorer ».

Ces qualités sont donc selon elle ce qui lui a permis d’être placé en tête lors du vote asynchrone au jugement majoritaire par lequel l’ACDC a sélectionné ses candidats.
Rencontre.

En quoi cette élection est-elle importante ?

Les Législatives permettent d’élire nos Députés à l’Assemblée nationale. Il est primordial que le Président de la République n’ait pas une Assemblée acquise à sa cause mais que celle-ci puisse être un contre-pouvoir. Sinon, sa politique ultra-libérale qui ferme un à un nos services publics au bénéfice des intérêts privés continuera d’être appliquée. Partout en France, des citoyens se sont organisés pour présenter des candidatures, hors de tout parti politique, qui défendent la Démocratie Directe : la Démocratie c’est de décider, ce n’est pas de décider qui va décider. Si nos concitoyens osent voter différemment de ce qu’ils ont l’habitude, non plus pour des partis politiques qui ont une organisation interne très pyramidale mais pour des mouvements citoyens qui portent des valeurs fortes et partagées, nous le pensons, par une majorité de personnes, alors les choses pourront enfin changer. Une victoire immédiate est à portée de mains. Si aucun parti n’obtenait à lui seul la majorité des sièges, Emmanuel Macron serait neutralisé et incapable d’agir. Ce pourrait par contre être un formidable moyen d’agir pour faire avancer la cause de la Démocratie Directe dans les plus hautes institutions de la République. N’écoutez personne vous dire le contraire. Il y a bien un troisième tour. Ne laissons pas passer cette opportunité de porter haut les valeurs humanistes et démocratiques qui nous animent. Alors oui, hier, une bataille a été perdue. Mais le peuple n’a pas dit son dernier mot.

Quel programme portez-vous dans cette élection ?

Notre combat principal sera l’avènement du RIC « en toutes matières », le RIC CARL : Constituant, Abrogatoire, Révocatoire et Législatif.

Nous ferons aussi tout notre possible pour :

  • Que la seule boussole soit les intérêts de la France et du peuple français. Aucun intérêt particulier ne peut l’emporter sur l’intérêt général et le bien commun.
  • Assurer le respect du vivant et de l’environnement
  • Multiplier les conventions citoyennes (pratique du tirage au sort pour des chambres de contrôle ou de proposition)
  • Développer la Démocratie Participative
  • La reconnaissance du vote blanc
  • Le mandat impératif
  • La proportionnelle intégrale
  • La relocalisation (rapatriement des activités productives)
  • Le maintien de l’âge légal (non à la réforme des retraites)
  • La protection du pouvoir d’achat (baisse de la TVA, etc)
  • Un casier judiciaire vierge B2 et B3 pour pouvoir se présenter à une élection (pourquoi faudrait-il un casier judiciaire vierge pour 396 métiers en France et pas pour être élu ?)
  • Une meilleure Justice sociale (pour une plus grande dignité des personnes, lorsque nous travaillons tous les jours nous devons pouvoir vivre et non survivre)
  • Imposer une Justice fiscale (les gros payent gros et les petits petits ; lutte contre l’évasion fiscale…)
  • Défendre les Droits et les Libertés (nous nous opposerons à un éventuel retour du « pass sanitaire »
  • Interdire le cumul des mandats et des fonctions tout en limitant leur renouvellement (la politique ne doit pas être un métier)
  • Plus d’éthique en politique (fin des privilèges des élus)
  • S’opposer au clientélisme et au lobbying, aux dons, aux cadeaux et aux prêts de nature à influencer les choix et décisions des élus
  • Améliorer la liberté de la presse en empêchant la concentration des médias
  • Lutter contre les violences faites aux femmes
  • Instaurer une justice indépendante et égale pour tous sans influence du pouvoir politique

Un mot pour conclure ?

Ayons foi les uns envers les autres… La France ne sera pas sauvée par un Homme providentiel mais par ses citoyens ! Nous sommes celles et ceux que nous attendions ! Alors haut les cœurs ! Soyons résolument optimistes et gardons le pessimisme pour des jours meilleurs ! L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons faire, maintenant ! Vive le RIC ! Vive la France ! Vive le peuple de France !

Propos reccueilis par Gilles CARVOYEUR ( PRESSE AGENCE – LA GAZETTE DU VAR).