Skip to main content

BREST : Algolesko accélère et lance une levée de fonds de…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
10 Jan 2024

Partager :

BREST : Algolesko accélère et lance une levée de fonds de 5 millions d’€

Algolesko (Finistère), le pionnier breton de la culture d’algues en pleine mer, annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros pour conquérir de nouveaux marchés internationaux.

C’est GwenneG, la plateforme d’investissement en capital, obligations d’entreprises et projets immobiliers du Grand Ouest qui les accompagne dans cette aventure. Une offre au public est lancée, pour permettre au plus grand nombre de souscrire au capital de cette entreprise.

Algolesko ambitionne une levée de fonds d’un montant total de 5 millions d’euros en capital pour se développer sur les marchés alimentaires d’Europe et d’Asie, financer le développement de nouvelles concessions et lancer la co-culture conchylicole, en intégrant des huîtres dans leurs parcs d’algues. Une offre au public portant sur 2 millions d’euros, à partir de 1.000 €, est actuellement en cours sur la plateforme GwenneG*. Algolesko souhaite lever 3M€ complémentaires auprès d’investisseurs professionnels, simultanément à cette offre au public.

À cette occasion, Algolesko a le plaisir de vous inviter à une soirée de présentation et d’échanges :

Le mercredi 31 janvier, à 18h, chez Whoorks, à Rennes
Le jeudi 1er février, à 18h, à la Maison de la Bretagne, à Paris

« Algolesko est le premier producteur européen d’algues, et c’est dans ce contexte et au regard de ses perspectives de croissance au niveau international sur son marché historique, mais également sur des marchés émergents, que nous sommes fiers d’accompagner son développement en permettant à tout le monde de souscrire au capital et de participer ainsi à cette très belle aventure entrepreneuriale pleine d’impacts positifs sur l’environnement et la biodiversité », détaille Karim Essemiani, Président Fondateur de la plateforme d’investissement GwenneG.

Conquérir de nouveaux marchés à l’international

Avec cette levée de fonds ambitieuse, Algolesko prévoit “d’accélérer sa croissance et son rythme de production et de continuer de s’imposer comme leader sur le marché de l’algoculture de pleine mer”, précise Timothée Serraz, directeur général de l’entreprise. La société, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,15M€ en 2023 et vise une rentabilité opérationnelle sous 2 ans, prévoit ainsi de renforcer ses équipes commerciales pour se développer à l’international.
Forte de dix années de recherche et développement intensif, la société bretonne a su maîtriser la culture des algues en pleine mer et répondre aux contraintes de son parc d’exploitation implanté sur site classé Natura 2000. Algolesko bénéficie aussi d’un partenariat exclusif avec une société japonaise, qui lui a permis de mettre au point des procédés de transformation uniques en France : « Grâce au savoir-faire technique que nous avons patiemment acquis auprès de notre partenaire, nos algues se distinguent par leur haute valeur organoleptique et leur mâche sans égal », affirme le directeur général.
La PME bretonne transforme elle-même les algues récoltées -principalement Wakame, Kombu Royal, Dulse, Haricot de mer- qu’elle décline en plusieurs gammes de produits, destinés principalement au secteur agroalimentaire, mais aussi au secteur de la santé : frais sortis d’eau, surgelés, paillettes déshydratées, farines et frais salés.

Le plus grand parc marin de France

Actuellement, la majorité des algues consommées en Europe provient du ramassage. « Chez Algolesko, nous avons fait le choix de privilégier la culture en vue de pratiques plus durables : plutôt que de prélever la biomasse dans l’environnement, nous la générons via des procédés à faible impact », explique Timothée Serraz. Dans un parc marin de 150 hectares – parmi le plus grand d’Europe – entre l’archipel des Glénan et la côte du Finistère Sud, Algolesko maîtrise le cycle de production des algues : ensemencement en écloserie via des géniteurs issus du milieu naturel local, semis à l’automne, récolte en mars…
Les algues se développent en pleine mer, sans intrant et dans le respect total du cycle naturel des algues sauvages. Elles se nourrissent des nutriments présents dans l’écosystème et de soleil. À ce mode de culture vertueux, ajoutons la qualité exceptionnelle de l’eau dans laquelle les algues sont cultivées, au cœur d’une zone Natura 2000.

Accompagner les industriels de l’agroalimentaire

Chez Algolesko, la R&D passe aussi par l’élaboration de recettes, proposées au secteur de l’agroalimentaire pour faire découvrir ses produits. Les algues, connues pour être des exhausteurs de goût, sont intégrées dans différentes recettes, dans une mayonnaise ou des saucisses par exemple, avec l’aide précieuse de chefs, clients eux aussi convaincus par la qualité et le savoir-faire proposés par Algolesko. Les prototypes culinaires comme les galets de wakamé ou le beurre aux algues, permettent de faire découvrir aux industriels des nouvelles idées et de les accompagner dans le processus de création ou de modernisation de leurs plats.

« Notre produit est agréable et goûteux, la texture est optimale pour le professionnel et le consommateur. Nous voulons faire découvrir et montrer que l’algue s’associe parfaitement avec nos plats », souligne Timothée Serraz.

L’algue est en passe de devenir un ingrédient incontournable pour végétaliser les assiettes des consommateurs. Des entreprises du secteur, comme Tipiak, Mix Buffet ou encore la conserverie bretonne La Belle Iloise sont déjà séduites par la qualité des algues cultivées par Algolesko.

Infos pratiques :

Lien de l’offre au public sur la plateforme gwenneG: https://www.gwenneg.bzh/fr/algolesko2023

L’ensemble de la documentation réglementaire et économique est disponible sur la plateforme, aux utilisateurs inscrits et qualifiés.

*Un investissement en capital dans une société non cotée est un investissement à long terme, supérieur à 5 ans, et présente des risques dont l’illiquidité des titres et le risque de perte totale du montant investi.

À propos d’Algolesko :

Créée en 2013, Algolesko cultive ses algues dans un parc marin de 150 hectares au cœur d’une zone Natura 2000 située entre l’archipel des Glénan et la côte du Finistère Sud. Sa maîtrise du cycle de production est totale, de l’ensemencement à la transformation, en passant par la récolte. Les produits Algolesko, certifiés biologiques et 100 % bretons, sont destinés à l’industrie agroalimentaire (70 %), mais aussi à la cosmétique et à la nutraceutique (30 %). En 2023, la PME bretonne, qui emploie 16 personnes, enregistre un chiffre d’affaires de 1,15 M€ (dont 30 % à l’export) pour 200 tonnes d’algues produites.