Skip to main content

BIOT : Biot et les Templiers, plus de 800 ans d’his…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
10 Mar 2024

Partager :

BIOT : Biot et les Templiers, plus de 800 ans d’histoire

Du 5 au 7 avril 2024 aura lieu la 8e édition de Biot et les Templiers, dont le thème sera cette année « À l’aube de l’Europe », mettant en lumière l’expansion des commanderies templières à travers le continent européen qui ont constitué ainsi la première communauté européenne avant l’heure.

Après 9 années d’absence, cette manifestation d’envergure a fait son grand retour en 2023 et s’est achevée sur un bilan extrêmement positif : 100 000 visiteurs ont été accueillis tout au long du week-end, soit près de deux fois plus que lors de la précédente édition en 2014 ! Un succès qui a fait de Biot et les Templiers le premier événement de la Côte d’Azur.

Pendant 3 jours, Biot se transforme en une véritable cité médiévale au temps des Templiers, permettant aux visiteurs de s’immerger au cœur du XIIIe siècle afin de revivre un incroyable voyage dans le temps. Reconstitution de campements, village d’artisans médiévaux, défilé aux flambeaux, combats, tournois, spectacles équestres, gueux, troubadours et musiques médiévales embarqueront le public tout droit au Moyen-Âge. Sans oublier les spectacles de haut vol (avec des nouveautés inédites) et les animations 100% gratuites qui font le succès de l’événement.

PLUS DE 800 ANS D’HISTOIRE

L’Ordre des Templiers apparaît au XIIème siècle, à la suite de la prise de Jérusalem par les Perses et les Arabes. En ces temps de Croisades, les pèlerinages en Terre Sainte deviennent dangereux et les chemins incertains. Il devient urgent pour l’Église d’assurer l’unité des Chrétiens et d’affirmer son autorité. C’est pourquoi, en 1118, à l’appel du pape, Hugues de Payns, chevalier vivant sous la règle des chanoines de Saint-Augustin, regroupe ses compagnons dans un ordre nommé « Les Pauvres Chevaliers du Christ », formé pour assurer la « police de la route » entre « les territoires occidentaux » et Jérusalem, et ainsi veiller à la sécurité des pèlerins. D’abord concentrés en Orient, les chevaliers sont très appréciés du roi Baudoin II de Jérusalem. Celui-ci les accueille alors dans son palais et leur attribue le Temple de Salomon.

C’est ainsi que les Pauvres Chevaliers du Christ deviennent Chevaliers du Temple ou Templiers. En 1128 et 1140, les règles de l’Ordre sont établies dans le détail et en langue d’oil alors que l’ensemble des textes de l’église sont rédigés en latin. Les chevaliers se doivent alors de porter une tenue spécifique, composée d’une robe blanche à croix vermeille sur le cœur ou sur l’épaule. Plus tard, les chevaliers du Temple s’étendent et l’Ordre des Templiers annonce son expansion à travers l’Europe grâce aux multiples donations et une gestion rigoureuse des terres. Les Templiers s’installent alors dans des «maisons», appelées plus tardivement « commanderies ». À la fin du XIIIème siècle, on compte déjà 9 000 commanderies en Occident, dont 3 000 en France, et dès 1150, 29 «maisons» sont recensées en Provence. Les Templiers y vivent de façon monastique. En effet, hors de leur mission de protection, ils ne sont plus soldats et répondent aux vœux de pauvreté, de chasteté et de prière.