Skip to main content

BESANCON : 2 étudiantes lancent un concours d’écrit…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
10 Fév 2024

Partager :

BESANCON : 2 étudiantes lancent un concours d’écriture dystopique utopique en anglais

Jeanne Bougro et Lisa Michaud sont étudiantes en troisième année de LLCER Anglais.

Elles organisent un concours d’écriture en anglais, ouvert à tous, sur le thème de la dystopie et/ou de l’utopie avec 3 sujets au choix imposés : le temps qui passe, les changements climatiques et le féminisme. La date limite de participation est fixée au 25/03/2024.

Naissance et cadre du projet

Né dans un contexte académique, ce projet a pour ambition de participer à la validation d’une licence de Langue Littérature et Culture Etrangère et Régionale Anglaise. Dans le cadre de cette licence et de la matière « préprofessionnalisation », les étudiants ont pour mission de créer et d’amener un projet anglophone et personnel à la vie.

Les deux créatrices de ce projet, Lisa Michaud et Jeanne Bougro se sont donc réunies autour de passions communes : l’écriture, la lecture et des thèmes qui ont bercé les films et livres de leur adolescence tels que le fantastique et la science-fiction.

S’essayant elles-mêmes à l’exercice de l’écriture, les étudiantes ont alors dirigé leur projet dans cette direction en proposant un concours d’écriture, en anglais, portant sur les thèmes d’utopie et de dystopie et ouvert à quiconque voudrait se prêter à l’exercice.

Que le participant soit collégien, lycéen, étudiant, dans la vie active ou retraité, ce projet et l’invitation à écrire lui sont adressés.

Au travers de ce challenge, le participant pourra, à la fois, travailler son imagination, sa plume et son anglais afin de proposer une production et une interprétation du thème personnelle et unique. A la clé de ce challenge, des lots sont à décrocher pour les trois productions sur le podium ainsi qu’une invitation, pour tous participants, à un événement de discussion et de débat autour des thèmes et sujets abordés par le concours.

Conditions de participation

Comme spécifié plus tôt, ce concours est ouvert à tous et ne possède aucun critère d’éligibilité.

La production devra toutefois obligatoirement être dans la langue anglaise et concerner les thèmes et sujets imposés : une dystopie/utopie abordant le sujet, au choix, du temps qui passe, des changements climatiques ou du féminisme. Le candidat a le choix de produire, selon ses goûts et préférences, un poème OU une nouvelle. Le poème devra respecter un minimum de 300 mots. La nouvelle, elle, devra contenir minimum 1000 mots. La production devra être envoyée avant le 25 mars 2024, inclus à l’adresse mail suivante : writingcontestparticipation@gmail.com

La personne qui gagnera remportera notamment une box Kube grâce au partenariat que les étudiantes ont obtenu avec la seule box littéraire existante.

Les conditions de participations sont redonnées ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdcwuJeyv3mEJSYrpYgy0SorsyS8ME-3ZqChrqLQQ_GUJBJnw/viewform?pli=1

Retrouvez aussi le concours sur Instagram : https://www.instagram.com/utodystocontest/

Disponibilités : les lundis et mardis matin, les vendredis après-midi ainsi que les samedis

Lisa Michaud : Etudiante en troisième année de LLCER Anglais au sein de l’université de Franche-Comté après avoir suivi 2 ans de Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles de Lettres au sein du lycée Pasteur de Besançon. Lisa a pour ambition de travailler dans le domaine de la création littéraire et des métiers de l’écriture, et c’est d’ailleurs dans ce domaine que ses candidatures en master vont se diriger pour l’année prochaine. Elle participe depuis quelques années à des concours d’écriture de divers genres, en ligne.

Jeanne Bougro : Etudiante en troisième année de LLCER Anglais au sein de l’université de Franche-Comté après avoir suivi 2 ans de Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles de Lettres au sein du lycée Pasteur de Besançon. Jeanne a pour projet de devenir enseignante de français et de littérature française en pays anglophone. Son rêve serait de faire sa vie au Royaume-Unis et d’avoir l’opportunité de vivre de son amour du français et de l’anglais. Elle s’est passionnée très jeune pour la lecture et l’écriture et aime écrire à ses heures perdues.