Skip to main content

BEAUNE : Les marchés viticoles à l’export de Norvèg…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

BEAUNE : Les marchés viticoles à l’export de Norvège et de Suède

Respectivement 6ème et 7ème marché à l’export en volume des vins de Bourgogne, la Suède et la Norvège ont réduit leurs achats en 2023, mais restent de grands fans.

Une fois n’est pas coutume, le Crémant de Bourgogne se taille la part du lion dans ces deux pays qui apprécient son rapport qualité prix et sa fraîcheur.

En Suède, il représente 40 % des importations, contre 48 % pour les vins blancs et 12 % pour les vins rouges. Le Crémant de Bourgogne progresse ainsi régulièrement depuis une vingtaine d’années, et a réalisé une belle performance en 2023 : + 16,5 % en volume et + 17,8 % en valeur / 2022. Et la dynamique reste bonne sur les premiers mois 2024.
Entre 2017 et 2021, la Bourgogne a beaucoup progressé en Suède en volume et en chiffre d’affaires, avec un record en 2020. En 2023, les exportations retrouvent le niveau de 2019, après deux années de baisse, en partie expliquées par les manques de volume du millésime 2021 : – 10,7 % en volume et – 8,4 % en valeur / 2022. Les premiers mois 2024, forts des volumes du millésime 2022, semblent repartir à la hausse.

Les ventes du monopole norvégien Vinmonopolet indiquent en 2023, 37 % des Crémant de Bourgogne contre 46 % de vins blancs et 17 % de vins rouges. C’est aujourd’hui l’effervescent le plus vendu, juste derrière le prosecco !
Le Vinmonopolet réalise l’essentiel des ventes de vins de Bourgogne dans le pays, le reste étant surtout lié à la restauration. Après les records de 2020 et 2021, les ventes de vins de Bourgogne ont retrouvé un rythme plus calme mais nettement supérieur aux années 2010. Ainsi, en 2023, la Bourgogne a vendu 4,44 millions de bouteilles (+ 44 % / 2019) pour près de 98,4 millions d’euros (+ 8,1 % / 2022 et + 86 % / 2019).

SOURCE : Service presse des vins de Bourgogne.