Skip to main content

BEAULIEU SUR MER : Remise des insignes de la Garde Région…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

BEAULIEU SUR MER : Remise des insignes de la Garde Régionale Marine

Ce mardi 25 juin, Roger ROUX, Conseiller régional de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur délégué aux ports de plaisance, Conseiller Métropolitain de la Métropole Nice Côte d’Azur, Maire de Beaulieu-sur-Mer représentant Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France, a remis les insignes aux 31 jeunes qui constituent la Garde Régionale Marine, aux côtés de Christophe MADROLLE, Conseiller régional, Président de la Commission Biodiversité, mer et littoral, Parcs Naturels Régionaux, Risques – Préparation du Congrès mondial de la nature.

Le dispositif de la « Garde Régionale Marine » est le fruit d’un partenariat entre l’Etat, l’Office Français de la Biodiversité et la Région Sud. Il poursuit l’objectif de soutenir les Aires Marines Protégées (AMP) et de préserver les environnements marins en embauchant des jeunes de 16 ans et plus pour la saison estivale. Ce dispositif est financé à hauteur de 70% par les Fonds européens et 30% par la Région. La Région mobilise plus de 116 000 € pour cette saison estivale pour 31 gardes repartis au sein de 15 AMP.

La Garde Régionale Marine au service du littoral

« Parcs nationaux, régionaux, marins, zones Natura 2000, terrains du Conservatoire du littoral… les espaces naturels protégés représentent près de 50 % du littoral régional. De la Camargue à la Côte d’Azur, notre territoire possède de nombreux joyaux que nous devons protéger. Félicitations à ces jeunes qui s’engagent pour leur territoire et pour le préserver. Avec l’Europe, nous les soutenons dans cette démarche exemplaire, car oui, l’Europe sert quand on sait s’en servir » !
Renaud MUSELIER
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Président délégué de Régions de France

L’environnement au cœur du dispositif de la Garde Régionale Marine

Le dispositif de la « Garde Régionale Marine » est le fruit d’un partenariat entre l’État, l’Office Français de la Biodiversité et la Région Sud. Il poursuit l’objectif de soutenir les Aires Marines Protégées (AMP) et de préserver les environnements marins en embauchant des jeunes de 16 ans et plus pour la saison estivale. Il est financé à hauteur de 70% par le Fonds Européen pour les Affaires Maritimes, la Pêche et l’Aquaculture (F.E.M.P.A) et à hauteur de 30% par la Région. Cette année, la Région mobilise plus de 116 000 € pour ce dispositif. Le F.E.M.P.A participe à hauteur de plus de 271 000 €.

31 jeunes s’engagent pour la Garde Régionale Marine cette année

Cette année, 15 structures gestionnaires AMP vont bénéficier du dispositif, soit 31 gardes déployés sur le territoire, à savoir :

– 2 gardes sur la commune de Marseille,
– 1 garde sur la commune de La Ciotat,
– 2 gardes sur la commune de Théoule,
– 2 gardes sur la commune d’Antibes,
– 2 gardes sur la commune de Saint-Cyr-sur-Mer,
– 5 gardes pour l’Estérel Côte d’Azur Agglomération,
– 2 gardes pour la Communauté de commune du Golfe de Saint-Tropez,
– 3 gardes pour la Métropole Nice Côte d’Azur,
– 2 gardes pour le Syndicat mixte du Parc Marin de la Côte Bleue,
– 2 gardes pour le Parc Naturel Régional de Camargue,
– 1 garde pour la Société Nationale de Protection de la Nature, pour la Réserve nationale de Camargue,
– 2 gardes pour l’association Initiatives pour les Petites Iles de Méditerranée (Natura 2000 des Embiez et lagune du Brusc),
– 2 gardes pour le Parc National des Calanques,
– 2 gardes pour le Parc National de Port-Cros,
– 1 garde pour l’association du Domaine du Rayol (DPM Conservatoire du littoral).

Crédit photo Florent GARDIN.