Skip to main content

AIX EN PROVENCE : Passerelles, service éducatif et socio-…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
28 Jan 2024

Partager :

AIX EN PROVENCE : Passerelles, service éducatif et socio-artistique du Festival d’Aix-en-Provence

De ce monde qui nous stupéfie chaque jour davantage, l’opéra ne nous divertit pas plus qu’il ne l’imite platement.

Il le raccorde aux temps immémoriaux et aux passions premières, dont il livre le spectacle brûlant avec ses moyens inimitables. L’Atride Iphigénie passant de victime à bourreau, l’élu Samson que sa force isole jusqu’au carnage, Butterfly vulnérable et obstinée à en mourir : l’édition 2024 est peuplée de ces destinées exemplairement ambivalentes. La violence, la folie, la destruction se déchaînent ; mais la fidélité, la volonté, la lutte pour la justice et l’émancipation leur font face. Voici l’humaine fragilité, résistant à sa propre barbarie à travers le plus sublime et pathétique des langages. Chaque édition du Festival possède une identité propre.

Deux dominantes donnent à celle-ci sa tonalité : française, elle fait entendre sa prosodie raffinée du Samson d’après Rameau au Pelléas et Mélisande de Debussy en passant par les Iphigénie de Gluck ; baroque, elle tend son arc chatoyant d’Il ritorno d’Ulisse in patria de Monteverdi à La clemenza di Tito de Mozart – s’enlaçant ainsi autour de la trinité qui domine l’opéra du XVIII e siècle et jette les bases de la modernité : Rameau, Gluck et Mozart. Elle célèbre également Puccini, dont on fête le centenaire de la disparition ; et le théâtre musical, avec un fascinant diptyque formé de Eight Songs for a Mad King de Peter Maxwell Davies et des Kafka-Fragmente de György Kurtág, mais aussi The Great Yes, The Great No, création du génial William Kentridge présentée à LUMA Arles.

PASSERELLES

Depuis 2007, Passerelles, service éducatif et socio-artistique du Festival d’Aix-en-Provence, rassemble ses actions de médiation, de sensibilisation et de pratique artistique amateure. Avec l’objectif d’inclure des publics d’une grande diversité dans la vie du Festival et de proposer des actions culturelles en prise avec son territoire, les projets de Passerelles s’écrivent dans la réciprocité et l’échange avec ses partenaires. Passerelles intervient ainsi sur l’ensemble du territoire régional (47 communes de la Région Sud-PACA), auprès de plus de 190 structures associatives, éducatives, sanitaires et sociales, et touche près de 4 000 enfants, adolescents et adultes, dans une invitation à la découverte et au partage musical.

 SENSIBILISATION À LA MUSIQUE ET À L’OPÉRA

Ateliers gratuits

 Passerelles propose plusieurs centaines d’ateliers gratuits, adaptés à tous les publics, développés avec ses partenaires locaux et animés par des artistes et pédagogues. Ces parcours de sensibilisation comprennent des ateliers de pratique artistique et créative (chant choral, écriture, arts plastiques et visuels, théâtre, danse, etc.), des rencontres avec les équipes techniques dans les ateliers et en coulisses, des événements musicaux et des rencontres avec des artistes du Festival. Conscient de la diversité des publics inscrits dans cette action, le service éducatif et socio-artistique Passerelles met en œuvre différents parcours adaptés aux âges, aux contextes, aux sensibilités de ces publics et prend en considération le projet social, pédagogique, voire thérapeutique de ses partenaires. Ces actions mettent à l’honneur la pratique artistique et collective grâce aux propositions d’une équipe d’artistes et d’intervenants pluridisciplinaires. À l’issue de ces parcours, les participants sont invités à une rencontre avec la voix lyrique et le spectacle vivant, en assistant aux répétitions et productions du Festival, à des rencontres avec des artistes, et au spectacle tout public programmé dans Aix en Juin (La Mécanique des sentiments).

Au Grand Air

Depuis 2022, Au Grand Air propose une approche sensible et sensorielle de l’environnement en imaginant des rencontres artistiques dans des sites naturels de la région, sous forme de balades ponctuées de création musicale. Menées par Violaine Fournier, les sessions invitent de jeunes artistes venant d’horizons musicaux divers (musique classique, jazz, musiques traditionnelles de la Méditerranée, etc.) à une expérience de création contextuelle. Au Grand Air constitue ainsi une opportunité de perfectionnement unique pour mieux mettre sa créativité au service de l’exploration et de la valorisation d’un environnement, pour développer une plus grande interaction avec les publics, et pour oser créer de nouvelles formes, hors des salles de spectacle. Ce projet est mené en étroite collaboration avec l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée et s’inscrit dans son programme de formation à la sensibilisation artistique des publics. Comme en 2023, Au Grand Air puisera en 2024 son inspiration dans les carrières de Bibémus à Aix.

PRATIQUE ARTISTIQUE AVEC DES AMATEURS

 Au travers de projets participatifs créatifs, Passerelles crée des espaces de rencontre entre artistes professionnels et amateurs de tous niveaux et de tous âges. Ces projets multiculturels et intergénérationnels mettent à l’honneur le collectif et la co-création et s’inscrivent dans la vie du Festival.

40 ans de l’OJM/Passerelles – Résidence créative

 Passerelles et l’OJM collaborent chaque année afin de proposer à de jeunes artistes, musiciens et musiciennes, chanteurs et chanteuses, d’Europe et du bassin méditerranéen des formations à la médiation et à la sensibilisation artistique au sein du Festival. Ces sessions visent à développer les compétences et à enrichir l’expérience professionnelle des artistes pour leur permettre d’aller à la rencontre des publics les plus divers, parfois éloignés des salles de spectacles. Elles ont pour but d’accompagner les artistes dans l’acquisition de nouvelles compétences de médiation et de sensibilisation artistique des publics. Grâce au mentorat de Mark Withers et de Violaine Fournier, ces formations proposent un accompagnement continu, avant de se conclure par une véritable expérience professionnelle lors de la rencontre avec les publics. Passerelles s’associe cette année au 40e anniversaire de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée en proposant une résidence de ses musiciens au sein de quatre institutions partenaires : scolaires (le collège du Jas de Bouffan d’Aix-enProvence et le Centre de formation d’apprentis Métropolitain-Campus des métiers d’Aix-en-Provence), et médico-sociales (le Foyer-Résidence Le Sans Souci d’Aixen-Provence et le Foyer de l’Astrée de Marseille). Le fruit de ce travail donnera lieu à une double restitution, d’une part dans les structures concernées, d’autre part dans l’espace public aixois pendant Aix en Juin. Ce projet s’inscrit dans l’attention portée par Passerelles à la dimension fédératrice de la musique et à la place de l’artiste dans la société.

 EV’AMU

Composé d’étudiants et personnels d’Aix-Marseille Université, l’Ensemble vocal Aix-Marseille Université (EV’AMU) développe sa pratique sous la direction de Philippe Franceschi. Cette année, dans le cadre d’Aix en Juin, les 25 choristes d’EV’AMU font dialoguer le répertoire baroque italien du XVIIe siècle avec la langue intensément spirituelle et musicale de Khalil Gibran, au travers d’une collaboration avec le chanteur et compositeur Walid Ben Selim, originaire de Casablanca, qui explore en musique le Livre des processions de Gibran, joyau de la poésie arabe classique.