Skip to main content

AIX EN PROVENCE : Assises Nationales de la Sobriété Foncière

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

AIX EN PROVENCE : Assises Nationales de la Sobriété Foncière

Aix-en-Provence accueillera les Assises Nationales de la Sobriété Foncière qu’organise l’Ordre des géomètres-experts.

Luc Lanoy, le Président du Conseil régional de l’Ordre des géomètres-experts (OGE) de Marseille, a réuni ce 7 juin les 200 géomètres-experts de Corse et de Provence-Alpes-Côte d’Azur pour leur assemblée générale annuelle. Les géomètres-experts en ont profité pour faire le point sur l’actualité de la profession et dévoiler, en avant-première, le contenu des prochaines Assises Nationales de la Sobriété Foncière. Cet événement inédit se déroulera les 3 et 4 juillet prochains en simultané dans quatre villes de France, dont Aix-en-Provence. Il sera ouvert aux élus, aux acteurs publics et à l’ensemble des professionnels de l’aménagement des territoires et du cadre de vie.

Les Assises Nationales de la Sobriété Foncière permettront de mieux appréhender l’objectif de Zéro Artificialisation Nette

Luc Lanoy a réuni l’ensemble des géomètres-experts de la région à Charleville-Mézières pour leur assemblée générale. Xavier Prigent, Vice-Président du Conseil supérieur de l’Ordre des géomètres-experts, a également fait le déplacement pour donner le coup d’envoi des Assises Nationales de la Sobriété Foncière et en dévoiler le contenu.

« L’année 2024 sera singulière à bien des égards », esquisse Luc Lanoy.

Pour la première fois, l’institution a en effet décidé de transformer son Congrès biennal en Assises Nationales de la Sobriété Foncière.

« La particularité du thème – la sobriété foncière – nécessitait une approche particulière, ainsi qu’un format innovant et disruptif, sortant des standards habituels d’un Congrès », complète Xavier Prigent.

Ces Assises se dérouleront en simultané les 3 et 4 juillet prochains dans quatre villes de France : Fort-de-France, Épernay, Aix-en-Provence et La Rochelle. L’événement sera ouvert à tous les acteurs de l’aménagement des territoires : élus, décideurs publics et professionnels du cadre de vie.

« Les objectifs de sobriété foncière vont nécessairement provoquer un changement de paradigme dans l’acte d’aménager », souligne Luc Lanoy.

 « Ce format permettra d’étudier plus précisément les déclinaisons territoriales des transformations et des adaptations qui en découlent. Notre objectif est d’appréhender la sobriété foncière sous toutes ses composantes ».

Ainsi, la thématique ‘sobriété foncière et préservation de la biodiversité’ fera l’objet de travaux spécifiques à Fort-de-France, les enjeux liés aux ‘espaces ruraux et péri-urbains’ à Épernay, les ‘espaces urbains et la notion de densité’ à Aix-en-Provence et ‘le recul du trait de côté et la protection du littoral’ à La Rochelle. Les Assises seront donc séquencées en plusieurs temps forts qui combineront expertises internationales, témoignages, débats, tables rondes et séances de travail locales.

« Je vous invite à vous rendre sur le lieu qui abordera les thématiques qui vous tiennent le plus à cœur », a précisé Luc Lanoy.

Les géomètres-experts, premiers partenaires des collectivités en matière de foncier

L’ensemble des acteurs de l’aménagement des territoires s’interrogent aujourd’hui sur les conséquences de l’objectif Zéro Artificialisation Nette (ZAN). Prévu par la loi Climat et Résilience pour lutter contre la consommation des sols naturels, agricoles et forestiers, cet objectif impose de réduire par deux l’étalement urbain d’ici 2030 – par rapport à la consommation mesurée entre 2011 et 2020 – et de le stopper d’ici 2050.

« Néanmoins, sobriété foncière ne rime pas forcément avec arrêt total des projets. Cela demande effectivement un changement d’approche mais nous souhaitons dire aux élus, aux décideurs publics et aux professionnels du secteur qu’ils disposent d’autres leviers pour continuer à développer des logements, construire des équipements publics, accueillir de l’activité… », soutient Xavier Prigent.

À l’issue de l’événement, la profession rassemblera l’ensemble des pistes de réflexion dans un livrable spécifique. L’OGE identifiera, ensuite, les différents outils qu’elle développera pour accompagner les acteurs de l’aménagement des territoires et du cadre de vie dans l’appropriation de ces transformations. En plus d’être destinées à tous les acteurs publics et privés de l’aménagement des territoires, ces Assises Nationales de la Sobriété Foncière seront également ouvertes aux journalistes qui souhaitent échanger autour des enjeux et des défis liés à l’objectif Zéro Artificialisation Nette.

Pour s’inscrire, rendez-vous sur la page lesassisesnationalesdelasobrietefonciere.fr.

LES CHIFFRES CLÉS DE LA PROFESSION DE GÉOMÈTRE-EXPERT

1.874 géomètres-experts inscrits au tableau de l’Ordre
2.205 établissements répartis sur l’ensemble du territoire
Une filière de 10.000 emplois structurée essentiellement en PME

À PROPOS DE L’ORDRE DES GÉOMÈTRES-EXPERTS

Depuis 1946, l’Ordre des géomètres-experts est délégataire d’une mission de service public de régulation de la profession. Personne morale de droit privé créée par la loi du 7 mai 1946, l’OGE a pour vocation à représenter la profession auprès des pouvoirs publics, veille à la discipline, et s’assure de la qualité de service fourni aux consommateurs. Il est le garant du respect de la déontologie et des règles de l’art et agit, à ce titre, en tant qu’autorité indépendante. Depuis sa création, l’institution ordinale a évolué pour devenir une véritable instance de management stratégique de la profession.

Assemblée générale du Conseil régional de l’OGE de Marseille
Crédit photo : Ordre des géomètres-experts.

Luc Lanoy, Président du Conseil régional de l’Ordre des géomètres-experts de Marseille
Crédit photo : Michael Meniane.