Skip to main content

ABIDJAN : Les innovateurs pour la démocratie au sommet de…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

ABIDJAN : Les innovateurs pour la démocratie au sommet de l’Afrique

Du 21 au 22 mai 2024, la phase finale du hackathon #Innov4Democracy  s’est tenue à Abidjan, en Côte d’ivoire.

Elle avait pour thème Innover pour la démocratie et la bonne gouvernance en Afrique.” Au bout du suspens, le projet Isika du Madagascar a remporté la compétition après les pitchs des finalistes devant un jury composé d’experts en innovation technologique, en communication, en intelligence économique, en gouvernance démocratique.

La cérémonie d’ouverture, qui a vu la participation de la communauté Civic Tech nationale et continentale, a été présidée par Madame Abibata Tientega Barry, Chargée des questions constitutionnelles au Département des affaires politiques, de la paix et sécurité de la Commission de l’Union africaine (Ua), par M.Cyriac Gbogou, Vice-président de AfricTivistes, Mme Aisha Dabo coordinatrice des Programmes à AfricTivistes et M. Abdou Aziz Cissé, coordinateur du Hackathon. La capitale ivoirienne a été en l’espace de deux jours le lieu où il fallait être pour voir ceux qui promeuvent les valeurs démocratiques à travers les civic tech être reconnus et célébrés à leur juste valeur.

Dans son discours de bienvenue, le vice-président de AfricTivistes, Cyriac Gbogou a tenu à déclamé tel un slameur, la présence d’une panoplie de personnes dévouées à la cause de la démocratie en Afrique dans le pays de la lagune Ebrié :Votre présence ici témoigne de votre engagement pour la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance sur notre continent.

Gbogou a poursuivi en s’adressant aux finalistes “à ces jeunes, nous disons votre créativité, votre engagement et vos innovations sont des atouts susceptibles de promouvoir la participation citoyenne, l’accès à l’information publique et à la redevabilité des pouvoirs publics.”

Pour magnifier l’initiative de AfricTivistes de mettre en compétition des innovateurs pour la démocratie, Mme Barry, est revenue sur la nécessité de la collaboration entre États et société civile pour “ promouvoir un usage régulier et responsable des outils du numérique pour la bonne gouvernance. Mais aussi de promouvoir les nombreux projets développés et mis en œuvre dans le continent qui renforcent la participation citoyenne.”

A la suite de Mme Barry, Abdou Aziz Cissé est revenu sur les activités de AfricTivistes dans le cadre du Charter Project Africa, consortium dans lequel est mis en œuvre ce concours. Pour clore la cérémonie d’ouverture, les cinq finalistes ont également présenté leurs solutions technologiques à l’audience.

Cette rencontre était aussi le moment de continuer la discussion autour de la thématique centrale : “Innover pour la démocratie et la bonne gouvernance en Afrique ”.Pour ce qui est du hackathon proprement dit, les finalistes qui sont venus du Madagascar, du Sénégal, du Tchad, de la République de Guinée et du Bénin, ont eu la chance de passer deux jours marqués par une ambiance collaborative, familiale et conviviale pour parfaire leurs solutions avec l’accompagnement d’éminents experts du continent et d’ailleurs.  Après les phases d’appel à candidatures, de présélection, de vote du public et de vote du jury et après un pitch, c’est le projet Isika de Madagascar porté par Lova Mahanina Andrianantenaina qui a gagné l’assentiment du jury composé de M. Mamadou Diagne, Data scientist, M. Israël Guebo, entrepreneur, homme de médias et de communication, Mme Vanessa Djakeaux, coach en entrepreneuriat et de M. Arsène Konan, spécialiste en gouvernance démocratique et en Processus électoraux. Les projets ont été classés ainsi qu’il suit par le jury du hackathon: Isika (2) CitoyenSN (3) Ratoma Tech (4) Nidoroualmewaafe (5) Clic Citoyen. Pour clôturer cette fête de l’innovation en apothéose, la coordinatrice des programmes de AfricTivistes, Aisha Dabo, a tenu à remercier le public pour leur présence pendant ces deux jours pour soutenir ces esprits créatifs.

Par la même occasion,  elle a encouragé les finalistes :Ne minimiser jamais vos initiatives” leur conseille t-elleEn écho aux propos de la coordinatrice des programmes, Mme Barry elle aussi a tenu à féliciter les finalistes et les a enjoint de persévérer sur ce chemin “ l’Afrique c’est 55 États et vous êtes sortis sur 26 projets donc vous pouvez être fiers de vous.”

Pour rappel, AfricTivistes a reçu vingt-six (26) projets, idées de projets et prototypes venus de neuf (9) pays d’Afrique et cinq (5) ont été retenus pour la finale de ce concours. Au-delà de l’accompagnement financier de 5 000 € par finaliste, les porteurs des solutions technologiques bénéficieront d’un mentorat de quatre (4) mois de AfricTivistes et de ses partenaires techniques.   En organisant ce concours, AfricTivistes renouvelle son engagement à favoriser l’utilisation des technologies numériques comme des outils appropriés pour surmonter les obstacles auxquels les citoyens font face dans leur quête d’expression démocratique en Afrique.