Skip to main content

WASINGTON : Les premières images d’Energy Observer

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
16 Mar 2024

Partager :

WASINGTON : Les premières images d’Energy Observer

L’équipage d’Energy Observer a reçu ses premiers invités à l’occasion de cette escale hautement symbolique à Washington DC.

Celle-ci a notamment pour objectif de sensibiliser et promouvoir le développement de solutions énergétiques bas carbone. Victorien Erussard capitaine et fondateur d’Energy Observer a eu l’honneur d’accueillir d’importants représentants de l’industrie (Bosch, Cummins, Toyota, …), de l’Université Johns Hopkins mais également du US Department Of Energy (DOE) dont Sunita Satyapal, Directrice du Bureau des technologies de l’hydrogène et des piles à combustible et coordinatrice du programme sur l’hydrogène du ministère de l’énergie aux Etats-Unis et Jeff Marootian, conseiller principal auprès du bureau du département américain de l’énergie, de l’efficacité et des énergies renouvelables.

A propos

Energy Observer est à l’origine le nom du premier navire hydrogène autonome et zéro émission, à la fois plaidoyer et laboratoire de la transition écologique. Le développement de solutions énergétiques fiables, durables, sans émissions nocives et accessibles économiquement sont au cœur des enjeux de notre odyssée et de notre filiale industrielle EODev. Nous naviguons autour du monde depuis 7 ans, faisant escale dans des cités iconiques, à la rencontre de femmes et d’hommes qui consacrent leur énergie à la création de solutions durables et respectueuses de la planète. Premier ambassadeur français des 17 Objectifs de développement durable fixés par l’ONU, notre mission – renforcée par notre fonds de dotation Energy Observer Foundation – est de sensibiliser le plus grand nombre d’acteurs aux enjeux de la transition écologique et d’explorer les solutions qui prouvent qu’un autre avenir énergétique est possible.

Energy Observer a reçu le Haut Patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française. Il a le soutien officiel du Ministère de la Transition écologique, l’Unesco, l’Union Européenne, de l’Irena et de l’Ademe.

→ www.energy-observer.org

#EnergyObserver