Skip to main content

TOULOUSE : Sur les traces de l’ours

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

TOULOUSE : Sur les traces de l’ours

Cet été, tous les lundis et les jeudis, à raison d’une demi-journée, l’association Pays de l’Ours Adet propose des sorties familiales en pleine nature sur les traces de l’ours.

Pour mieux connaître cet habitant des Pyrénées et peut-être, apprendre à mieux cohabiter…

« Les Pyrénées abritent environ 83 ours », explique Aurélien Derousseau, éducateur à l’environnement et accompagnateur haute montagne. C’est lui, le guide sur les sentiers de l’Hospice de France à la quête d’indices de la présence de l’ours.

 « Ce matin, par exemple, lors de notre balade, un touriste a retrouvé une touffe de poils sur un arbre. On a donc sorti nos gants et en suivant tout le protocole scientifique, on a récolté ce prélèvement que l’on enverra pour le suivi officiel de l’ours à l’Office Français de la Biodiversité ». Ces indices peuvent donc être des poils, des crottes, des empreintes… Il s’agit de bien ouvrir l’œil mais guidé par l’expert Aurélien, à qui rien n’échappe : « On a posé quelques pièges d’indices sur ce sentier, mais on peut retrouver des indices ailleurs… ».

Préserver, sensibiliser, s’informer

Lors de cette balade, vous pourrez lui poser toutes les questions que vous souhaitez sur ce mammifère fascinant : « C’est vraiment l’objectif de ces journées. Le but premier de notre association fondée en 1991 c’est bien sûr la préservation de l’ours et la cohabitation entre l’homme et l’animal, et le second objectif, c’est l’information. On explique le style de vie de l’animal, ce qu’il mange, on répond aux questions sur l’hibernation, sur l’état de la population ursine actuellement qui est certes en progression mais qui souffre de consanguinité, on enseigne aussi comment se comporter si on rencontre un ours ».

Balades familiales à Luchon ou expertes à Melles

Ces balades sont ouvertes à tous, « que ce soit pour les enfants dès l’âge de 7 ans ou pour ceux qui ne pratiquent pas la randonnée. Si certains veulent aller plus loin, on propose à Melles, non loin de Luchon, des balades à la journée un peu plus difficiles au niveau du dénivelé où on visionnera ensemble les rendus des différentes caméras installées pour le suivi ». Dans les deux cas, il est conseillé de se munir de chaussures de randonnée et de réserver auprès de l’association sur le site paysdelours.com ou directement auprès de l’Office de tourisme de Luchon.

SOURCE : Conseil départemental de la Haute-Garonne.