Skip to main content

TOULOUSE : Observatoire départemental des violences faite…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
27 Avr 2024

Partager :

TOULOUSE : Observatoire départemental des violences faites aux femmes, bilan des actions 2023

La lutte contre les violences sexistes et sexuelles est une priorité absolue des différents services de l’État.

De leur côté, les équipes sociales et médico-sociales du Conseil départemental de la Haute-Garonne sont engagées au quotidien dans l’accompagnement global des personnes victimes de violences : adultes, jeunes et enfants.

Un plan de formation et de sensibilisation interprofessionnel

En 2023, deux parcours de formation ont été mis en place auprès de 300 professionnels autour de la prise en charge des auteurs de violences conjugales et du psycho-traumatismes chez les victimes de violences. Ont également été organisés une formation auprès des élus locaux, un atelier découverte de l’auto-défense pour les femmes et un Café Santé, à la Maison des territoires, animé par FranceVictimes31.

Ces temps de formation et sensibilisation, pour lesquels les partenaires sont tour à tour participant et intervenant, consolident l’action commune sur notre territoire.

Une journée annuelle interprofessionnelle autour des violences faites aux femmes

La troisième journée interprofessionnelle, le 28 novembre 2023, sur le thème “Justice et parcours des femmes victimes de violences” a rassemblé plus de 200 participants dont 85 partenaires et a mobilisé 21 intervenants représentants de 9 institutions (le Siège et le Parquet du Palais de justice de Toulouse, M. le Procureur du Palais de justice de Saint-Gaudens, l’Ordre des avocats, le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins, l’association Union des sages-femmes, la Police, la Gendarmerie, l’association France-Victime et le Centre de Prise en Charge des Auteurs de violences).

Des outils pour les professionnels et pour le public

Des outils professionnels ont été adaptés et d’autres créés :

13 000 violentomètres en français ont été diffusés en 2022 et 2023 ; 3000 exemplaires en anglais et 2000 en espagnol, portugais, arabe et russe.
500 affiches ont été diffusées et un « nuancier des langues » a été créé, qui permettent aux professionnels de comparer les items en français et en langue étrangère et d’affiner l’usage de l’outil avec une victime non francophone.

Une carte contacts victime a été déclinée en quatre zones sur le département en fonction des interlocuteurs de proximité : Toulouse et Nord-Toulouse (4000 exemplaires), Nord-toulousain Lauragais (1000), Comminges (1000) et Muret / sud Toulouse (1000 impressions).

La roue du pouvoir et du contrôle et le cycle des violences, permettant d’identifier les comportements des agresseurs, ont été largement distribués.

LIRE LA SUITE

SOURCE : Conseil départemental de la Haute-Garonne