Skip to main content

TOULOUSE : Les Conseils municipaux des jeunes au Département

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
16 Mar 2024

Partager :

TOULOUSE : Les Conseils municipaux des jeunes au Département

Pour la deuxième année, les jeunes élus haut-garonnais venus de 27 communes se sont réunis le 2 mars 2024 à l’Hôtel du Département, afin de poursuivre la dynamique initiée par la collectivité en 2023 pour structurer le réseau des CMJ du territoire.

En présence de Sandrine Floureusses, vice-présidente en charge du Dialogue citoyen, des Égalités et des Jeunesses et Sandrine Baylac, conseillère départementale déléguée aux Jeunesses.

L’Hôtel du Département était en effervescence, le 2 mars, en accueillant plus de 150 Haut-Garonnais, âgés de 9 à 20 ans et issus de 27 communes : les élus des Conseils municipaux de jeunes du territoire. La journée était organisée en partenariat avec l’ANACEJ (Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes).

Si pour certains, comme les CMJ de Frouzins, tout juste en poste, cette journée est une grande nouveauté, d’autres, comme Lou-Ann, élève de 6e et originaire de Rieux-Volvestre, participaient déjà l’an dernier. Devant le parterre des présents, à peine impressionnée, elle introduit la journée aux côtés de Sandrine Floureusses. Sa parole est réfléchie : « J’ai toujours aimé faire évoluer la vie de mon village. Parmi les projets qui me tiennent à cœur : la végétalisation de la cour de l’école et le projet de pumptrack. Et puis on souhaite aussi proposer une association pour aider les personnes isolées », confie-t-elle.

Un peu plus loin, Louise, âgée de 10 ans, membre du CMJ de Bouloc, n’est pas peu fière de montrer la mascotte de la ville qu’ils ont créée, tandis que sa camarade Assia évoque le lancement d’un troc début avril : « Pour éviter de jeter, bien sûr, mais aussi pour créer du lien entre les gens ».

Sport, inclusion, environnement et création d’un journal !

Après un brise-glace géant, les jeunes se répartissent en petits groupes de travail encadrés par des facilitateurs, agents du Conseil départemental et leurs élus référents. Certains échangent autour du sport, de l’inclusion, d’autres sur l’environnement, d’autres sur la communication numérique autour de la plate-forme GO31.fr. Enfin, un dernier groupe a pour tâche de monter un journal pour faire connaître les CMJ. Dans ce groupe on trouve notamment Ethan, Léa, Héloïse, Nathanaël, Yliess, Sergi, Laura et Yanis. Ils ne se connaissent pas et viennent de communes différentes, rurales ou urbaines : Roques, Carbonne, Plaisance-du-Touch, Labastidette. Ils ont la charge de créer une double page « CMJ Mode d’emploi ». Un exercice qui leur permet aussi d’échanger sur leurs expériences respectives. Tous s’accordent à dire que grâce au CMJ, ils se sentent écoutés dans leur ville et que cela participe de leur bien-être.

Et Sandrine Floureusses de conclure : « En Haute-Garonne, nous ne nous contentons pas de discours, nous donnons vraiment la parole aux jeunes. Cette journée a d’ailleurs été préparée par les CMJ du Lherm, de Rieux-Volvestre et Labarthe-sur-Lèze, entourés par la Mission Jeunesses. L’engagement de ces jeunes fait plaisir. C’est vraiment un signe d’espoir ».

SOURCE : Conseil départemental de la Haute-Garonne