Skip to main content

TOULOUSE : Accompagner la réussite de tous les jeunes de …

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

TOULOUSE : Accompagner la réussite de tous les jeunes de Haute-Garonne

Le Conseil départemental soutient sa politique en faveur des jeunes, alors qu’une Haut-Garonnaise et un Haut-Garonnais sur quatre a entre 11 et 29 ans.

Objectifs : accompagner, redonner confiance et révéler les talents d’une génération qui incarne l’avenir et le présent de notre département. Lou, Solveig et Sascha, Naomie, Octave, Anas, Rania, Igor, Florian et Gabriel : découvrez les témoignages de ces jeunes haut-garonnais, encouragés par des dispositifs financés par le Conseil départemental.

Igor, 17 ans, bénéficiaire du Fonds d’aide aux jeunes

Igor a décroché en seconde, il n’arrivait plus à s’intéresser à l’école ni à s’adapter aux méthodes d’enseignement du lycée. Conseillé par un ami, il a découvert la Mission locale Haute-Garonne antenne du Muretain, où une conseillère en insertion l’aide à réfléchir à son orientation. Grâce au Fonds d’aide aux jeunes du Département, il participe à des ateliers qui l’aident à se sentir valorisé et à reprendre confiance en lui, par le biais du théâtre et du sport par exemple. Il compte également financer une partie de son permis de conduire, pour mettre toutes les chances de son côté dans son projet d’insertion.

Le Département aide ainsi des jeunes en difficulté âgés de 18 à 25 ans (16-17 ans par dérogation), hors Toulouse-métropole, dans le cadre du Fonds d’aide aux jeunes (FAJ), pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle. L’objectif du FAJ est de les soutenir dans leur cheminement vers l’autonomie et l’émancipation, en prévenant les risques d’isolement, de rupture sociale et de marginalisation et en favorisant leur bien-être et la promotion de leur santé.

Lou, 14 ans, championne de France de Yoseikan Budo, soutenue par le Conseil départemental

Lou a découvert le Yoseikan Budo il y a 6 ans, dans les ateliers inclusifs animés par Corinne Garcia, 7 fois championne de France et double championne du monde. Hyperactive et solitaire, elle canalise son énergie et trouve naturellement sa place au sein de ce sport, où, comme tout art martial, la première valeur enseignée est le respect : « Le Yoseikan m’a appris à me maîtriser. En général, je me sens mieux seule, surtout au collège, mais ici, j’aime qu’on soit en équipe. On est tous pareils, quel que soit notre niveau on a tous des ceintures de la même couleur, et on progresse ensemble ».

Vivre et faire ensemble, s’accepter toutes et tous : voilà tout l’enjeu du nouveau dispositif lancé par le Conseil départemental pour accompagner les structures proposant aux jeunes des activités sportives artistiques ou culturelles, indépendamment de leurs différences.

LIRE LA SUITE

SOURCE : Conseil départemental de la Haute-Garonne.