Skip to main content

TOULON : Sensibilisation sur la vaccination HPV, mardi 16…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
15 Avr 2024

Partager :

TOULON : Sensibilisation sur la vaccination HPV, mardi 16 avril

Dans le cadre de la semaine de la vaccination européenne 2024, le CeGIDD et les services de Gynécologie-Obstétrique organisent une demi-journée d’information sur le vaccin contre le papillomavirus (HPV), le mardi 16 avril, de 13h30 à 17h dans le hall de l’hôpital Sainte Musse. 

Au programme : 

  • Possibilité de vaccination ou de la prise de rendez-vous rapide sur place
  • Jeux du CRIPS, le Centre régional d’information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes, « vaccination HPV » (Vrai ou faux) et « Jeux des papillons »

Le CEGIDD a plusieurs actions extérieures prévues sur cette semaine axées sur la prévention et la promotion de la vaccination HPV.

POUR EN SAVOIR PLUS

Les infections à papillomavirus humains (HPV) sont parmi les infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes et peuvent être à l’origine de cancers de l’utérus, de l’oropharynx (gorge) et de l’anus. La vaccination des jeunes âgés de 11 à 19 ans prévient jusqu’à 90 % des infections à HPV. Son efficacité est proche de 100 % lorsqu’elle est effectuée avant le début de la vie sexuelle. Le vaccin peut être fait par différents professionnels de santé et depuis la rentrée 2023, au sein des collèges pour tous les élèves en classe de 5e.

Papillomavirus : vaccination généralisée à la rentrée 2023 pour les élèves de 5e

Depuis la rentrée de septembre 2023, les collégiens en classe de 5e peuvent se faire vacciner gratuitement pour assurer une meilleure protection contre les cancers liés aux papillomavirus humains (ou HPV : Human Papilloma Virus). La vaccination, accessible à tous les collégiens filles comme garçons, dès la classe de 5e, doit permettre d’augmenter la couverture vaccinale et de prévenir contre l’infection qui est responsable de 6 000 nouveaux cas de cancers et de 30 000 lésions précancéreuses du col de l’utérus chaque année.