Skip to main content

TOULON : Parcours spécialisé BTP de l’E2C, c’est parti !

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
18 Jan 2024

Partager :

TOULON : Parcours spécialisé BTP de l’E2C, c’est parti !

Le partenariat entre l’École de la 2ème Chance (E2C), porté par l’Union Patronale du Var (UPV) et la Fédération du BTP du Var s’est concrétisé avec le démarrage, le 8 janvier, du premier parcours spécialisé BTP.

Il permet à 20 jeunes élèves et 20 entreprises de s’unir pour l’emploi des premiers par les secondes. La première semaine était consacrée à la rencontre entre les acteurs du dispositif et au travail des jeunes sur leur projet professionnel en vue de leur immersion dans l’entreprise de leur choix. Le parcours de six semaines est jalonné de formations et sensibilisations (prévention des risques, numérique et transition écologique entre autres) pour aboutir à la signature d’un contrat de travail à l’issue, le 16 février.

Le 18 janvier, le groupe d’étudiants a rencontré, à la base vie de VINCI Autoroutes, le responsable local de NGE.

FINANCEMENT DE LA REGION SUD

Cette action a été annoncée lors des Rencontres de la Construction de la Fédération, en juillet dernier, pour « recruter autrement ». Elle s’inscrit, à titre expérimental, dans le territoire de la métropole toulonnaise et sera déclinée dans le reste du Var en cas de succès.

Comme le rappelle Samir Hadji, chargé des relations avec les entreprises : « C’est un dispositif spécifique et rémunéré à hauteur de 500€ par mois, financés par la Région Sud, qui permet un parcours spécialisé vers les métiers du BTP. Nous avons recruté localement une vingtaine de jeunes de 18 à 25 ans. Leur formation doit leur faire rencontrer des entreprises dans lesquelles ils feront immersion de quinze jours. A l’issue de la formation, ils pourront être recrutés ou suivre une formation dans l’entreprise qui les accueillera ».

Par exemple, actuellement, NGE recrute en région Sud 80 postes à pourvoir immédiatement en CDI. Avec 4 000 personnes recrutées par an et une croissance continue depuis 20 ans (+12 % en progression annuelle moyenne), NGE poursuit sa dynamique de recrutement en France.

DEVELOPPEMENT DU TERRITOIRE

Cédric Rassis, responsable de la direction insertion professionnelle de NGE, a rappelé les objectifs de sa société : « NGE recrute et forme ses futurs collaborateurs sur des métiers traditionnels du BTP pour assurer la construction et l’entretien d’infrastructures essentielles et intègre de nouvelles compétences sur des métiers émergents en lien avec la transition écologique. Une démarche volontariste pour répondre à un carnet de commandes solide et pallier la pénurie de main d’œuvre dans un des premiers secteurs qui recrute en France.Pour la région Sud, le développement des mobilités alternatives, la volonté de poursuivre la diversification de notre portefeuille avec des projets industriels, les infrastructures liées aux réseaux de chaleur représentent des leviers importants de développement de l’activité qui nécessite de renforcer nos équipes. Nous intervenons sur des infrastructures clés qui soutiennent le développement économique et la dynamique du territoire. Notre carnet de commandes nous permet d’être confiants et de proposer des postes pour différents profils sur des métiers en tension (ouvriers polyvalents, conducteurs d’engins, techniciens, cadres exploitants…) avec la possibilité de former les personnes dans notre propre CFA. Le recrutement, c’est un investissement pour l’avenir mais aussi la mission première d’une entreprise telle que la conçoit NGE. Chez NGE, le recrutement est un axe structurel de développement pour soutenir la croissance de nos activités ».

Photos Alain BLANCHOT.