Skip to main content

TOULON : Mission Jeanne d’Arc 2024, le CV SCHAAR, c…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
12 Fév 2024

Partager :

TOULON : Mission Jeanne d’Arc 2024, le CV SCHAAR, commandant du PHA Tonnerre

Le PHA Tonnerre et la FLF Guépratte appareillent pour la mission JEANNE D’ARC 2024.

Le jeudi 19 février 2024, près de 800 marins et soldats embarqueront à bord du Porte‑hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre et de la Frégate de type La Fayette (FLF) Guépratte pour débuter la mission JEANNE D’ARC 2024 (JDA 24).

Durant cinq mois, le groupe Jeanne d’Arc 2024 contribuera à asseoir la souveraineté française dans son espace maritime et à renforcer la coopération avec les nations partenaires, tout en participant pleinement à la formation des officiers de la Marine de demain.

Le groupe JDA 24 est composé de l’École d’application des officiers de Marine (EAOM), avec ses 162 officiers-élèves et 35 instructeurs, d’un Groupement tactique embarqué (GTE), fort de 40 véhicules, et de trois hélicoptères de la Marine et de l’Armée de Terre avec leurs détachements.

Les médias sont invités à assister à la cérémonie présidée par le directeur du personnel de la Marine, le vice-amiral d’escadre Éric Janicot, puis à l’appareillage du groupe amphibie depuis le PHA Tonnerre où ils pourront interviewer le commandant du groupe Jeanne d’Arc, le capitaine de vaisseau Adrien Schaar, ainsi que des officiers-élèves.

Programme prévisionnel :

08h00 : rendez-vous à la porte principale de la base navale de Toulon ;

Début de la cérémonie ;

Visite du bord ;

Appareillage à bord du PHA Tonnerre ;

Micro-tendu avec le capitaine de vaisseau Schaar et les officiers-élèves ;

Fin de matinée : débarquement en vedette de liaison vers la base navale de Toulon.

CV SCHAAR, Commandant le PHA Tonnerre

Natif de Toulon, le capitaine de vaisseau Adrien Schaar s’est spécialisé dans la guerre des mines à sa sortie de l’École navale en 1999. En tant qu’officier en quatrième du Chasseur de mines tripartites (CMT) Andromède, puis officier opérations à bord du CMT Céphée, il a mené de nombreuses opérations de déminage le long des côtes françaises et européennes. Il sert ensuite deux ans au Groupe de plongeurs démineurs de la Manche (GPD Manche) comme officier opérations puis commandant en second (CSD). Après avoir été CSD du bâtiment amphibie léger (BATRAL) La Grandière à la Réunion, et dirigé le déminage des ports lors de l’opération HARMATTAN en 2011, il est désigné en 2012 pour commander le GPD Manche et son bâtiment base, le Vulcain. Il prend en 2015 la direction de l’École d’application des officiers de Marine, où il mène, au cours des missions JEANNE D’ARC 2016 et 2017, les difficiles évolutions liées à l’intégration des officiers de marine sous contrat et à la réintégration des écoles initiales de spécialité.

Il est alors appelé au commandement de la frégate de surveillance Ventôse aux Antilles. À sa tête, il participe à l’opération IRMA puis réalise quatre saisies importantes de stupéfiants, aboutissant à l’arrestation de 14 trafiquants et au démantèlement de deux réseaux majeurs. Après avoir servi le chef d’état-major des armées entre 2018 et 2020, il est désigné commandant en second du portehélicoptère amphibie (PHA) Tonnerre, à bord duquel il participe à l’opération AMITIÉ et à la mission JEANNE D’ARC 2021. Le 10 août 2022, il prend la tête du noyau amphibie du Commandement de la force aéromaritime française de réaction rapide (COMFRMARFOR) où il prépare et conduit l’exercice ORION 23 comme chef d’état-major de la composante navale et amphibie. Il commande le portehélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre depuis le 23 juillet 2023. Le capitaine de vaisseau Adrien Schaar est marié.