Skip to main content

TOULON : La Mission Jeanne d’Arc 2024 avec les frég…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
12 Fév 2024

Partager :

TOULON : La Mission Jeanne d’Arc 2024 avec les frégates de type La Fayette (FLF)

Le PHA Tonnerre et la FLF Guépratte appareillent pour la mission JEANNE D’ARC 2024.

Le jeudi 19 février 2024, près de 800 marins et soldats embarqueront à bord du Porte‑hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre et de la Frégate de type La Fayette (FLF) Guépratte pour débuter la mission JEANNE D’ARC 2024 (JDA 24). Durant cinq mois, le groupe Jeanne d’Arc 2024 contribuera à asseoir la souveraineté française dans son espace maritime et à renforcer la coopération avec les nations partenaires, tout en participant pleinement à la formation des officiers de la Marine de demain.

Le groupe JDA 24 est composé de l’École d’application des officiers de Marine (EAOM), avec ses 162 officiers-élèves et 35 instructeurs, d’un Groupement tactique embarqué (GTE), fort de 40 véhicules, et de trois hélicoptères de la Marine et de l’Armée de Terre avec leurs détachements.

Les frégates de type La Fayette (FLF)

Les frégates de type La Fayette (FLF) sont des bâtiments de combat polyvalents, qui ont été conçus pour préserver et faire respecter les intérêts de l’État français dans les espaces maritimes et participer aux règlements de crises, y compris dans des zones éloignées du territoire national. Ils peuvent ainsi être amenées à assurer dans ce cadre, le soutien d’une force d’intervention, la protection du trafic commercial, des opérations spéciales ou des missions humanitaires. Leur grande furtivité leur permet d’être déployés en précurseur, afin de collecter des renseignements qui permettront l’intervention d’une force navale pour laquelle ils sont un atout de choix. Ces navires sont conçus pour accueillir à leur bord un hélicoptère et son détachement. Cinq frégates de type La Fayette (FLF) sont actuellement en service dans la Marine nationale, toutes basées à Toulon : Aconit, Courbet, Guépratte, La Fayette et Surcouf. Dans le cadre de la mission JEANNE D’ARC 2024, la FLF Guépratte assurera les fonctions d’escorteur du PHA. En effet, les unités précieuses de la Marine nationale sont escortées pour compléter leurs moyens d’autodéfense. Cet éventail de capacités est extrêmement profitable à la formation des officiers-élèves, leur permettant d’avoir un aperçu d’un maximum de fonctions et de postes qu’ils seront amenés ensuite à occuper tout au long de leur carrière.