Skip to main content

SIX FOURS LES PLAGES : Pose de la 1ère pierre du projet R…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

SIX FOURS LES PLAGES : Pose de la 1ère pierre du projet Renaissance à BENDOR

Entourés de près de 300 convives, César Giron, Président du Directoire de la Société Paul Ricard, Alexandre Ricard, Président-Directeur Général du groupe Pernod Ricard, Marc de Jouffroy, Membre du Directoire de la Société Paul Ricard, Arnaud Zannier, Fondateur et gérant de Zannier Hotels, Mathurin Hardel et Cyrille Le Bihan, Architectes et Edward Bouygues, Directeur Général Délégué du groupe Bouygues ont officiellement lancé, hier, les travaux qui verront renaître l’Île de Bendor et dureront 2 ans, en vue d’une réouverture au public en 2026.

L’événement s’est tenu en présence de Jean-Paul Joseph, Maire de Bandol et Renaud Muselier, Président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

L’Île de Bendor se prépare à sa renaissance

La Société Paul Ricard a entrepris de moderniser l’île de Bendor avec pour vision la préservation de l’esprit originel cher à Paul Ricard, à savoir la prise en compte des enjeux environnementaux de l’île de 7 hectares et son accès au public. Après trois ans de travail préparatoire, lors desquels Zannier Hotels a travaillé de concert avec la Société Paul Ricard et l’agence Hardel Le Bihan Architectes, une nouvelle phase s’ouvre pour l’île de Bendor avec le lancement des travaux, dont le départ a été donné par l’événement qui vient de s’y tenir, ce mercredi 29 mai.

L’exploitation de l’île sera confiée à Zannier Hotels dès le printemps 2026 et le Groupement piloté par Bouygues Bâtiment Sud-Est a été choisi pour réaliser les travaux de rénovation et de reconstruction de l’ensemble des bâtiments. Marc de Jouffroy, membre du directoire de la Société Paul Ricard, commente : « Pour cette île d’exception, si chère à la famille Ricard, nous avons pris le temps de dessiner un projet qui respecte la philosophie et la vision de notre père fondateur, Paul Ricard. Un projet tourné vers l’avenir et pensé pour répondre au mieux aux enjeux climatiques et aux attentes de nos visiteurs. Nous sommes convaincus qu’ensemble nous allons faire de l’île de Bendor l’une des destinations les plus prisées de Méditerranée. Ce projet est financé par la Société Paul Ricard qui restera l’unique propriétaire de l’île.»

Ile de Bendor 1 ère pierre 29/05/2024
Bouygues Batiment Sud-est

Un chantier XXL

 Le projet, conçu par l’agence Hardel Le Bihan Architectes et Zannier Hotels, d’une surface totale de 28 000 m² comprend 25 bâtiments à réhabiliter, à construire ou à rénover. Une première phase de démolition, curage et désamiantage de deux ans a été menée entre novembre 2021 et décembre 2023. Les travaux de rénovation et de reconstruction de l’ensemble des bâtiments de l’île de Bendor, désormais lancés, seront réalisés par Bouygues Bâtiment Sud-Est et ses partenaires (COLAS, EQUANS, EITP, CCS, PROVENCE FROID), mobilisant plus de 140 collaborateurs (Bouygues Bâtiment Sud-Est, partenaires, équipes de maîtrise d’œuvre et de maîtrise d’ouvrage) sur le chantier. L’équipe se renforcera pour compter, en périodes de pointe, 170 personnes à la mi-2024 et jusqu’à 250 en 2025. Atypique, le projet de renaissance de l’île de Bendor présente de nombreux défis techniques, logistiques, sécuritaires et s’inscrit dans un planning ambitieux de 2 ans pour permettre une ouverture au public au printemps 2026.

Ile de Bendor 1 ère pierre 29/05/2024
Bouygues Batiment Sud-est

Ainsi, pour le gros œuvre :

  • Des bétons spécifiques sont prévus, adaptés aux contraintes marines du site.
  • Peu d’éléments sont fabriqués hors site du fait des limitations de tonnage.
Ile de Bendor 1 ère pierre 29/05/2024
Bouygues Batiment Sud-est

Pour les murs et toitures, le naturel et la bonne intégration visuelle dans le site sont les maîtres mots du projet :

  • Priorité aux matériaux proches des matériaux naturels
  • Enduits et peinture à la chaux
  • Pierre massive du Gard et pierre de parement brute à la façon des mas de la région
  • Colorimétrie en relation avec les matériaux naturels et bâtiments présents sur l’île avec la roche mer de l’île et les façades des bâtiments préservés.
  • Toitures en tuiles canal panachées dans l’esprit des toitures existantes ou végétalisées afin d’assurer une intégration visuelle dans le site.

Sur la plan environnemental, l’opération vise l’obtention de plusieurs labels et certifications :

  • BREEAM Excellence pour la construction
  • BiodiverCity pour les extérieurs de 70 % espèces locales
  • Green Globe pour la gestion de l’hôtel.
Ile de Bendor 1 ère pierre 29/05/2024
Bouygues Batiment Sud-est

Parmi les nombreuses actions mises en place, on compte :

  • Une démarche de recyclage des matériaux du site permettant de supprimer 90 % des mouvements en phase démolition / terrassements – notamment, via le concassage et la réutilisation de 25 000 tonnes de déblais (environ 5 % évacués) en vue d’une autosuffisance à 90 % en matériaux de remblais
  • Le tri sélectif 7 flux (inertes / ferraille / bois B / placo / carton / bois A / déchets végétaux / DIB valo)
  • Le compostage des déchets verts et alimentaires réutilisés et non évacués
  • Le recyclage des eaux de lavage des bennes
  • L’ensemble de l’évacuation des déchets fait l’objet d’une gestion centralisée.

Pour Daniel Lopes, Président de Bouygues Bâtiment Sud-Est : « Bouygues Bâtiment Sud-Est est ravi de mettre son expertise des opérations complexes et de luxe au service de cette rénovation emblématique de l’Île de Bendor tout en conservant son âme, son histoire et en donnant une place centrale à la nature. Cette aventure est avant tout une aventure humaine, un véritable travail d’équipe avec les femmes et hommes de la société Paul Ricard, de Bouygues Bâtiment Sud-Est, de la ville de Bandol, de HPM, de la maîtrise d’œuvre et de nos différents partenaires. »

Les acteurs du projet :

Maître d’ouvrage : Société Paul Ricard

Maître d’ouvrage délégué : HPM

Architecte : Hardel Le Bihan Architectes

Maître d’œuvre d’exécution : Builders & Partners

Exploitant et architecte d’intérieur : Zannier Hotels

Cotraitants : Equans – Inéo (CFO / cfa), Colas, EITP (CVC), Provence Froid (cuisine)

Montant des travaux du groupement : 72 M€ HT