Skip to main content

SINGAPOUR : Le premier aéroport sans passeport ?

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

SINGAPOUR : Le premier aéroport sans passeport ?

Les passagers pourront bientôt prendre l’avion depuis l’aéroport de Singapour sans passeport…

Dès cette année, l’aéroport de Singapour va mettre en place des contrôles de sécurité automatisés qui permettront aux passagers de voyager sans passeports.

Des systèmes de contrôles automatisés avec reconnaissance faciale sont déjà en place dans certaines mais cela va aller plus loin.

Selon un amendement à la loi immigration passé en 2023, « tous les voyageurs y compris les voyageurs étrangers n’auront plus à présenter leurs passeports quand ils partiront de Singapour » note le ministère de l’intérieur singapourien.

Un amendement à la loi autorise les voyages sans passeport au départ de l’aéroport de Changi

« Pour améliorer l’expérience des voyageurs à l’aéroport de Changi, un nouveau système biométrique de bout en bout sera introduit. Aujourd’hui, un passager au départ doit présenter son passeport et sa carte d’embarquement à différents points de contact : lors du dépôt des bagages, du contrôle d’immigration et de l’embarquement. Ce nouveau processus au départ exploitera la biométrie pour une identification sécurisée et une expérience de voyage fluide. L’identité numérique du passager et les informations de vol seront traitées en back-end pour produire un jeton unique. Les informations seront ensuite récupérées à l’aide de ses données biométriques pour vérifier son identité et les détails de son voyage à divers points de contact automatisés, du dépôt des bagages à l’immigration et à l’embarquement. Pour faciliter cette initiative, le projet de loi habilite le ministre de l’Intérieur à autoriser la divulgation d’informations sur les passagers/équipages à l’exploitant de l’aéroport pour des utilisations spécifiques. Ces données seront conservées pendant une courte période et supprimées par la suite, et avec des garanties appropriées en place pour garantir la sécurité des données. Le projet de loi permettra l’utilisation de versions numériques des permis et des laissez-passer pour vérifier le statut d’immigration. (Auparavant, la loi autorisait uniquement l’utilisation de copies physiques.) Cela soutient l’initiative nationale d’identité numérique et la décision de tous les processus gouvernementaux d’accepter les laissez-passer numériques délivrés par le gouvernement pour la vérification de l’identité »a déclaré le ministère de l’intérieur.

Les données digitales des passagers et les informations de leurs vols seront rassemblés dans un jeton unique couplé aux données biométriques d’un voyageur.

Des passeports resteront nécessaire pour les contrôles de sécurité au pays de destination

Bien sûr les voyageurs devront toujours emporter leurs passeports s’ils se rendent dans un pays où ce système n’est pas encore mis en place soit la grande majorité des pays du monde.
Ce système permettra aussi de vérifier le statut d’immigration des passagers.

L’aéroport de Changi à Singapour est l’un des aéroports les mieux classés au monde en terme de services. Il a été classé en 2023 par Skytrax comme le meilleur aéroport au monde devant Doha Hamad, Tokyo Haneda, Seoul Incheon et Paris CDG. Il est le 5ème aéroport au monde en terme de trafic passagers international après Dubai, Londres Heathrow, Amsterdam Schiphol et Paris CDG.

SOURCE : Business Travel.