Skip to main content

SAINT TROPEZ : Bravo à Élisa et Andy Delpui de la boulang…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
8 Mai 2024

Partager :

SAINT TROPEZ : Bravo à Élisa et Andy Delpui de la boulangerie-pâtisserie Aux Deux Frères !

Sylvie Bourgeois Harel est très gourmande, très gourmet et très exigeante sur la qualité de sa nourriture.

« Je ne mange rien d’industriel, et jamais de plats déjà préparés. Cuisiner et manger sont deux plaisirs qui m’assurent au quotidien énergie et vitalité. La provenance de mes aliments est la base de ma santé, ma priorité.

Maintenant qu’avec mon mari, le réalisateur Philippe Harel, nous sommes devenus, depuis un an, Tropéziens, pour le pain, les viennoiseries, les quiches lorraines ou aux tomates, les pissaladières, les gâteaux au chocolat, les tartes aux fruits caramélisés et bien sûr la fameuse tarte tropézienne, nous n’avons qu’une adresse : la boulangerie-pâtisserie Aux Deux frères, située au 7 rue des Commerçants, à Saint-Tropez, juste derrière Sénéquier.

Ici rien d’industriel, tout est artisanal, à l’ancienne, ce qui est suffisamment rare aujourd’hui pour être souligné. Ils font également d’excellentes boules de pain bio qui sont d’ailleurs servies en grosses et délicieuses tranches grillées au Club 55, un restaurant sur la plage de Pampelonne, à Ramatuelle, où le propriétaire, Patrice de Colmont, cherche toujours l’excellence et le naturel pour ses clients. Les tartes tropéziennes qu’il proposent sur sa carte des desserts proviennent aussi de la boulangerie-pâtisserie Aux Deux Frères, c’est tout dire !

Et puis, c’est une belle histoire familiale qui se perpétue depuis plusieurs générations. Élisa et Andy sont cousins. Ils sont les enfants des deux frères Delpui dont l’un, le papa d’Andy, est décédé, il y a plusieurs années. Ils travaillent avec amour et sourire, toujours complices et à l’écoute de leurs clients. C’est bien pour ça que le tout Saint-Tropez ainsi les cuisiniers des yachts et des luxueuses villas, viennent se fournir chez eux.

Parce que Aux Deux Frères, tout sent bon l’authenticité. Cette authenticité si recherchée qui est le vrai luxe » !

Sylvie Bourgeois Harel.