Skip to main content

REIMS : Charles de COURSON, Député Les Centristes de la M…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Avr 2024

Partager :

REIMS : Charles de COURSON, Député Les Centristes de la Marne

Une note confidentielle de la direction du Budget et du Trésor, révélant une révision à la hausse de la prévision de déficit public pour l’année 2023, avait été adressée à Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, dès décembre 2023, avant l’adoption controversée du budget 2023 par le recours à l’article 49.3 de la Constitution.

Cette note récemment dévoilée prévenait que, selon les données prévisionnelles, le déficit risquait d’atteindre 5,2 % du PIB, s’écartant ainsi de la prévision initiale votée !

Charles de COURSON, Député Les Centristes de la Marne (51), a interpellé Bruno Le Maire lors des QAG: « Vous avez maintenu la prévision initiale d’un déficit public en 2023 de 4,9 % jusqu’à l’adoption grâce au 49.3 fin décembre 2023, du projet de loi de finances pour 2024. L’INSEE a annoncé le 26 mars 2024 dans le cadre du compte provisoire que le déficit public était encore plus dégradé et atteignait 5,5 % du PIB, soit un dérapage de 15 milliards. Est-il conforme au principe de sincérité budgétaire de dissimuler à la représentation nationale, pendant près de 4 mois, la gravité de la situation des finances publiques ? »

VIDEO

SOURCE : Les Centristes