Skip to main content

PARIS : Ville Durable, quels enjeux pour 2024 ?

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Jan 2024

Partager :

PARIS : Ville Durable, quels enjeux pour 2024 ?

Alors que l’urgence climatique ne peut plus être niée, les enjeux pour une ville plus durable sont grands !

Impératifs du ZAN, densification des villes, accélération du changement climatique, intérêts croissants pour le vivant en ville…Il est plus que jamais essentiel d’accélérer la transformation de la ville, afin de tendre vers une Ville Durable. Qu’attendre pour 2024 ? Quelles sont les actions concrètes à mettre en place ?

Hugo Meunier, fondateur de Merci Raymond a identifié

4 priorités pour rendre les villes plus Vertes et Durables.

Priorité n°1 : prendre soin des sols, une préoccupation majeure pour les acteurs de la ville

« Trop longtemps négligé, le souci des sols urbains doit devenir une priorité. Réservoir de biodiversité, filtration de l’eau, digestion des déchets, séquestration du carbone et purification… nombreux sont les services rendus par des sols en bonne santé. Il s’agira donc de répondre en premier lieu aux objectifs du ZAN grâce à des solutions concrètes pour débitumer et désimperméabiliser les sols grâce au choix de substrats entre autres. » explique-t-il.

Priorité n°2 : vers une meilleure gestion des eaux pluviales

« Inondations, sécheresse, pénurie, inégalités d’accès…la question de l’eau de ruissellement est brûlante. Un sujet majeur étroitement lié à celui des sols. Pour cela, nous avons identifié quatre points clés. Les acteurs de la ville doivent réussir à récupérer les eaux de pluie pour les intégrer aux projets du vivant en ville, en développant les jardins de pluie par exemple ; sensibiliser aux enjeux de l’eau pour limiter le gaspillage de cette ressource ; désimperméabiliser pour lutter contre les inondations ; enfin privilégier des essences peu gourmandes en eau. » poursuit-il.

Priorité n°3 : enrichir et préserver la biodiversité en ville

« Aujourd’huiles villes de demain doivent modifier leurs infrastructures et débétonner les espaces urbains, certaines communes peuvent devenir des territoires d’expérimentation par la mise en place de petits projets. En effet, à date les acteurs publics peuvent mener différentes actions concrètes pour réintroduire la biodiversité en milieu urbain, car l’urbanisme peut (et doit !) s’adapter à la biodiversité, les toits sont par exemple une alternative ingénieuse. » poursuit-il.

Priorité n°4 : développer l’agriculture urbaine à plus grande échelle

« Sécurité alimentaire, de création de lien social, de dépollution des sols, de valorisation des déchets urbains… on ne compte plus les nombreuses vertus de l’agriculture urbaine. En 2024, il faut au regard de ces bienfaits, (re)aménager la ville. Ainsi, elle doit être intégrée dans la planification de la ville de demain et être considérée comme le bras armé de la planification écologique des villes à bien des égards », conclut-il.

A propos de Merci Raymond

Créée en 2015, Merci Raymond est une entreprise écoresponsable pionnière dans la (re)végétalisation en ville et le développement de l’agriculture urbaine. L’objectif : remettre du vert en ville ou y créer des espaces dédiés à l’agriculture urbaine, avec la volonté de fédérer le plus grand nombre et de créer du lien social autour de la nature. Avec le Grand Paris comme premier terrain d’application et un premier bureau en région installé à Marseille puis à Bordeaux en 2022, Merci Raymond rayonne désormais à l’échelle de la France. Depuis sa création, Merci Raymond a réalisé plus de 700 projets, stimule 25 000 mains vertes, et a planté plus de 150 000 végétaux. En octobre 2023, l’entreprise se rapproche du groupe centenaire Myrium, leader de la rénovation des bâtiments avec pour objectif de devenir

Parmi ses réalisations les plus emblématiques : la végétalisation des espaces de coworking Wojo, la création du 1er cube végétal dédié à la déconnexion naturelle à Station F, le projet de la Green Borne à Grigny dans l’Essonne, la végétalisation de 3000m2 de toits productif au siège de Metal 57 – BNP Paribas, l’aménagement paysager pour réintroduire la biodiversité à l’Hôtel Rosalie… ainsi que plusieurs projets dans le cadre d’appels d’offre publics, tels que Réinventer Paris 2Parisculteurs « Houblon » saison 2, Parisculteurs saison 3. Merci Raymond a par ailleurs reçu récemment deux Trophées de l’Agriculture Urbaine et a publié un ouvrage aux éditions Hachette en 2019 : « Tous acteurs de la Révolution Verte ».Site web : https://merciraymond