Skip to main content

PARIS : Un service en ligne pour des villes toujours plus…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
21 Mar 2024

Partager :

PARIS : Un service en ligne pour des villes toujours plus fraîches

Plus Fraîche Ma Ville est un service numérique pour les élus et les agents qui veulent rafraîchir durablement leur territoire.

Depuis sa mise en ligne en mars 2023, plus de 3 000 utilisateurs consultent chaque mois les solutions proposées !

C’est quoi ce service en ligne ?

Plus Fraîche Ma Ville est une plateforme qui guide les élus dans le choix de solutions de rafraîchissement urbain pérennes et durables. Identifié comme la 4e action du Plan national de gestion des vagues de chaleur, ce service est porté par l’ADEME et soutenu depuis ses débuts par l’Association des maires de France (AMF). Cet outil propose trois parcours pour guider les élus et les services : un arbre décisionnel pour définir les besoins de la collectivité, des retours d’expérience pour évaluer ce qui fonctionne le mieux et une liste des différentes solutions existantes.

Comment ça marche ?

L’élu ou l’agent sélectionne le type d’espace (école, parking, rond-point…) sur lequel il souhaite agir et se voit alors proposer différentes solutions durables :

« vertes » de végétalisation ;
« bleues » de gestion de l’eau ;
« grises » de rafraîchissement naturel des bâtiments ;
« douces » pour faire évoluer les pratiques en cas de chaleur.
Ces solutions sont elles-mêmes classées en fonction de leur durée de mise en œuvre, leur coût et leur efficacité.

2023, l’année « test »

20 collectivités retenues lors du premier Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) en 2023 ont déployé 50 projets sur le terrain, comme par exemple la cour Oasis Berthelot à Montrouge ou encore du Verdissement des murs à Lille en passant par la Renaturation des berges du ruisseau des Aygalades à Marseille ! « Aujourd’hui, le site enregistre 3 000 utilisateurs uniques par mois et plus de 30 agents et élus coconstruisent la plateforme avec nous » indique Alice Bour, rédactrice au sein de Plus fraîche ma ville. « Pour les élus, c’est un moyen de s’inspirer, d’avoir de nouvelles idées et d’obtenir toutes les informations pour agir ». Une fois les solutions pertinentes identifiées, le site propose des retours d’expérience qui permettent d’évaluer l’efficacité des solutions en contexte et d’obtenir des contacts utiles pour une mise œuvre concrète.

Quoi de neuf en 2024 ?

« La grande nouveauté est la création d’un espace projet, qui offre un accompagnement numérique encore plus adapté aux spécificités de chaque projet » explique Alice Bour. Cet espace permet par exemple de faire des simulations budgétaires précises et d’obtenir des conseils clés lors d’étapes charnières comme la réalisation de diagnostics, la recherche de financements ou la rédaction de cahiers des charges techniques. Depuis février dernier, plusieurs informations précieuses sont dorénavant communiquées sur la plateforme, comme le potentiel de rafraîchissement de chaque solution, leur délai estimé de mise en œuvre et leur coût. Ces données accessibles en un clic ont pour objectif de faciliter la comparaison ou la combinaison des solutions entre elles, une fois sauvegardées. Fort de son succès auprès des élus, l’onglet « Oups » a également été renforcé pour les cas où la mise en œuvre d’une solution serait à rectifier, le tout dans une démarche d’amélioration continue et durable.

Un partenariat a été noué avec l’ANRU pour accompagner 25 nouvelles collectivités dès le mois d’avril 2024, tandis que la collaboration avec Météo France va prendre de l’ampleur afin d’améliorer le volet diagnostic de la surchauffe urbaine. Le conseil d’Alice Bour aux élus ? « N’attendez pas cet été pour agir. Si vous vous demandez par où commencer : la réponse est sur Plus Fraîche Ma Ville. ».

SOURCE : ADEME