Skip to main content

PARIS : Un nouvel entrepôt ultra-sécurisé sur le site Sev…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Un nouvel entrepôt ultra-sécurisé sur le site Seveso de Sobotram

Face à la demande croissante de stockage de matières dangereuses, dont notamment des produits comburants et à une évolution de la réglementation ICPE, le Groupe Blondel décide en 2023 d’accélérer la création d’un entrepôt dédié aux produits chimiques (projet initié en 2021) intitulé bâtiment F soit 7 cellules réparties sur 17.000 m2.

Pour y parvenir, le prestataire investit 20 millions d’euros (la surface de stockage de matières dangereuses étant 30 à 40% plus cher qu’une surface de stockage traditionnelle) et mobilise son écosystème de partenaires pour réaliser les « barrières de prévention et de protection ». Afin de constituer le Dossier de Demande d’Autorisation Environnementale (DDAE) validé par la DREAL, le Groupe Blondel s’est appuyé sur l’expertise et les compétences d’Airbus Protect, spécialisé dans les risques industriels et la conformité réglementaire. L’organisme s’est chargé de modéliser les conséquences et les effets d’un ou plusieurs scénarios d’accidents pour réaliser l’étude de danger, clé de voûte de la démarche de maîtrise et réduction des risques. Pour cet entrepôt, le Groupe Blondel a fait appel à Minimax, spécialiste de la protection anti-incendie, en collaboration étroite avec le bureau d’étude de Jungheinrich, pour réaliser un prototype de protection incendie par alvéole totalement inédit en France.

Ensemble, ils se sont attelés à la conception, la fixation et le montage de ce prototype, tout calculant le métrage de tuyau et la quantité d’eau nécessaire. Concrètement, chaque alvéole du rack comprend un caisson en bois équipé d’une antenne de 4 sprinklers qui, sous l’effet de la température, déclenchent automatiquement l’arrosage. Outre de garantir un déclenchement précoce et une grande efficacité du système de protection incendie, ce prototype assure sur une zone ciblée une grande quantité d’eau potentielle pour contenir les effets des rayons toxiques. De plus, ce nouvel entrepôt dispose d’un mur coupe-feu transversal, unique en Saône et Loire, équipé de sprinklers des deux côtés, ce qui assure un rideau d’eau et une plus grande autonomie aux pompiers, entre 3 et 4 heures. Conforme à la réglementation ICPE renforcée et aux nouvelles exigences du Plan Sécurité Incendie du SDIS, ce nouvel entrepôt, conçu avec de nombreuses «lignes de défense » pour une maîtrise rapide de l’incendie en vue d’éviter les rayons nocifs, est opérationnel depuis mars 2024. Il accueille actuellement des produits de piscine, dont le stockage et le chargement imposent des normes de sécurité stricte. JPG

SOURCE : Vidéo-News n°1090.