Skip to main content

PARIS : Un appel à manifestation d’intérêt pour renforcer…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
24 Nov 2023

Partager :

PARIS : Un appel à manifestation d’intérêt pour renforcer le rayonnement de la gastronomie française

L’Agence de développement touristique de la France (Atout France) lance un appel à manifestation d’intérêt pour renforcer le rayonnement de la gastronomie française.

Porté par la ministre déléguée chargée des Petites et moyennes entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, cet appel a pour vocation de favoriser l’accès à la haute gastronomie pour tous. Détails.

En septembre dernier, le président de la République a annoncé une stratégie nationale en faveur du rayonnement de la haute gastronomie française visant à préserver, promouvoir et diffuser l’héritage culinaire exceptionnel de la France. C’est dans ce cadre que s’inscrit le présent appel à manifestation d’intérêt (AMI).

Objectif : rendre accessible la gastronomie française au plus grand nombre

L’AMI a pour objectif de soutenir les initiatives locales visant à promouvoir et rendre accessible au plus grand nombre l’excellence gastronomique française, à travers une approche évènementielle innovante.

Ces évènements pourront prendre la forme de « villages » ou de « festivals gastronomiques » aptes à mettre en lumière la gastronomie française, à prix accessibles, dans toutes ses dimensions : l’excellence des savoir-faire, le plaisir et l’expérience culturelle associée au repas, la créativité des chefs, la qualité des productions agricoles des régions de France, l’ancrage territorial, et également la connexion de la cuisine française avec les cuisines du monde entier.

Les projets présentés pourront être totalement nouveaux ou s’appuyer sur une offre évènementielle existante qui sera renouvelée au regard de l’ambition définie par cet AMI.

Qui est concerné par cet appel à manifestation d’intérêt et pourquoi y participer ?

Peuvent candidater : les personnes morales de droit public (collectivités, établissements publics des collectivités ou de l’État, entreprises publiques…), les personnes morales de droit privé (sociétés commerciales quel que soit leur statut, associations, fondations…) ou des groupements d’acteurs (restaurateurs…) quelle que soit leur forme. Les porteurs de projet doivent être domiciliés sur le territoire national, en Hexagone, en Corse ou en Outre-mer.

Les lauréats de cet appel pourront bénéficier d’une subvention de 200 000€ maximum, en complément du financement déjà mobilisé par le porteur du projet et ses partenaires, et en tenant compte du caractère structurant du projet, des objectifs définis, et des besoins précisés dans le dossier de candidature.

Comment y participer ?