Skip to main content

PARIS : Škoda Auto réalise de solides performances au pre…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
3 Mai 2024

Partager :

PARIS : Škoda Auto réalise de solides performances au premier trimestre et renforce sa position en Europe

Škoda Auto a entamé l’année 2024 avec de solides résultats financiers et commerciaux.

La demande pour les modèles du constructeur automobile tchèque est élevée : au cours des trois premiers mois de l’année, Škoda Auto a livré 220 500 véhicules dans le monde (+5,2%), tandis que les carnets de commandes restent prometteurs. Le rendement des ventes demeure solide, à 8,1%. Le flux de trésorerie net a atteint 457 millions d’euros (+10,7%). Au premier trimestre, le chiffre d’affaires a légèrement baissé de -3,2% par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 6 574 millions d’euros, avec un bénéfice d’exploitation de 535 millions d’euros, soit une baisse de -1,3%. Cette baisse est en partie due à l’augmentation des coûts des matériaux. En Allemagne, le premier marché de Škoda Auto, l’entreprise a livré 43 500 voitures entre janvier et mars, soit 3 300 unités de plus que l’année précédente. L’Allemagne représente la plus forte croissance des livraisons pour Škoda au cours du premier trimestre 2024. La Pologne et l’Irlande se classent deuxième et troisième en termes de croissance des ventes. L’Octavia reste le modèle le plus vendu avec 61 200 unités livrées (+36%). La production de la version restylée a commencé début avril dans l’usine principale de Mladá Boleslav. En outre, l’Enyaq, SUV 100% électrique, a enregistré des livraisons mondiales de 14 000 unités, soit une augmentation de +12,3% par rapport à la même période en 2023.

« Škoda Auto a réalisé une solide performance au premier trimestre, démontrant une fois de plus un modèle d’entreprise robuste fondé sur des produits attrayants adaptés à la vie quotidienne de nos clients. Après les défis de ces dernières années, nous constatons une demande soutenue et nous maintenons notre capacité de livraison. Si l’avenir est de plus en plus électrique, nous restons fidèles à nos modèles thermiques et hybrides qui, ensemble, offrent aux clients la liberté de choisir en cette période de transition. Cette stratégie axée sur le client nous aidera à augmenter notre part de marché en Europe tout en nous développant sur de nouveaux marchés internationaux en Asie et au Moyen-Orient. »

Klaus Zellmer, Directeur de Škoda Auto

« Après une année 2023 record, nous avons entamé le premier trimestre 2024 sur des bases très solides. Avec un bénéfice d’exploitation de 535 millions d’euros au cours des trois premiers mois, nous avons réussi à maintenir nos performances à des niveaux proches de ceux de l’année précédente, avec des revenus totalisant 6 574 millions d’euros. En outre, nous avons enregistré une augmentation de +10,7% du flux de trésorerie net, qui a atteint 457 millions d’euros. Ces résultats nous permettent de financer les investissements futurs à partir de nos propres ressources. Au cours du seul premier trimestre, nous avons investi 443 millions d’euros (+2,3 %), dont une grande partie a été affectée à des produits futurs. »

Holger Peters, Membre du Conseil d’Administration de Škoda Auto, en charge de l’IT et des Finances

« Nos performances ont été particulièrement bonnes sur les marchés européens. L’Allemagne est en tête avec la plus forte augmentation des ventes en valeur absolue, soit 3 300 unités. Elle est suivie de près par la Pologne et l’Irlande, où nous avons également enregistré des gains significatifs de parts de marché, approchant la barre des 11% dans les deux pays. L’Octavia reste notre best-seller et, dans le même temps, nous sommes encouragés par l’intérêt croissant pour nos modèles électriques. Au cours des trois premiers mois de cette année, nous avons livré +12,3% d’Enyaq à nos clients par rapport à la même période de l’année dernière. »

Martin Jahn, Membre du Conseil d’Administration de Škoda Auto, en charge des Ventes et du Marketing

Forte performance en Europe : augmentation de la part de marché globale

Škoda Auto a augmenté sa part de marché globale en Europe à plus de 5% au cours des trois premiers mois de l’année. L’Allemagne est restée le premier marché de Škoda Auto dans le monde au premier trimestre 2024, avec 43 500 véhicules livrés. Cela correspond à une augmentation de +8,3% par rapport à la même période de l’année dernière et représente la plus forte augmentation en valeur absolue au niveau mondial (+3 325 véhicules). Le constructeur a augmenté sa part de marché en Allemagne par rapport à l’année précédente pour atteindre 6,3% (2023 : 6%). La République Tchèque, pays d’origine de Škoda, est son deuxième marché. Le constructeur automobile y a livré environ 20 300 véhicules au premier trimestre 2024 (+0,5%), conservant ainsi sa position de leader avec une part de marché de 35,2%. Le Royaume-Uni est le troisième marché de Škoda, avec des livraisons en hausse de +9% en glissement annuel à 18 400 véhicules de janvier à mars. Les dix premiers marchés de Škoda au premier trimestre comprennent également la Pologne (15 000 unités ; +15,3%), la Turquie (10 200 unités ; +14,5%), l’Italie (9 600 unités ; +13,7%), la France (9 200 unités ; +9,6%) et l’Espagne (8 600 unités ; +18%).

Le succès de l’électrique se poursuit : forte demande des clients pour la famille Enyaq

La famille Enyaq continue de gagner du terrain. Les livraisons dans le monde ont augmenté de +12,3% en glissement annuel. En République Tchèque, l’Enyaq a été le véhicule électrique le plus vendu, avec une part de marché de 17,8%. En Allemagne, l’Enyaq est le deuxième modèle électrique le plus vendu. Il a enregistré une augmentation de +43,7% des livraisons – la plus élevée dans le monde – et a atteint une part de marché de 5%. Le SUV a également occupé la deuxième place en Suisse avec une part de marché de 7,4% parmi les véhicules électriques. En Finlande et en Lituanie, l’Enyaq s’est également classé troisième, avec des parts de marché de respectives 6,3% et 6,1%.

Škoda continue de développer ses gammes thermiques et électriques

Au premier trimestre 2024, Škoda Auto a lancé la production des Scala, Kamiq et Octavia restylés, ainsi que des nouvelles générations des Kodiaq et Superb, qui seront tous deux disponibles en motorisation hybride rechargeable avec une autonomie électrique de plus de 100 km. Parallèlement, le constructeur automobile poursuit son électrification. L’Elroq, SUV compact 100% électrique, sera présenté courant 2024, tandis que le Škoda Epiq, SUV citadin 100% électrique disponible aux alentours de 25 000€, fera son entrée sur les marchés européens en 2026.

Škoda Auto

• est un constructeur automobile parmi les plus anciens de l’histoire. Dans son berceau tchèque de Mladá Boleslav, la production de cycles puis de motos et d’automobiles a commencé en 1895.
• poursuit avec succès sa feuille de route pour la décennie avec sa stratégie Next Level – Škoda Strategy 2030.
• vise une place dans le top 5 en Europe à horizon 2030 avec une offre attractive et des nouveaux modèles électriques.
• émerge comme le premier constructeur européen sur les marchés à fort potentiel comme l’Inde, l’Afrique du Nord, le Vietnam et les pays de l’ASEAN.
• propose actuellement une gamme de 11 véhicules : les Fabia, Scala, Octavia et Superb ainsi que les Kamiq, Karoq, Kodiaq, Enyaq, Enyaq Coupé, Slavia et Kushaq.
• a livré plus de 866 800 véhicules à ses clients en 2023 à travers le monde.
• a immatriculé 38 257 véhicules en France en 2023, avec une part de marché VP record de 2,2%.
• a intégré Volkswagen Group il y a plus de 30 ans. Volkswagen Group est l’un des principaux acteurs du monde de l’automobile.
• fait partie du projet Volkswagen « Brand Group CORE » qui rassemble les marques de volume de Volkswagen Group, avec pour objectif d’accroitre significativement la croissance et la performance globale des cinq marques à volume du groupe.
• produit et développe indépendamment non seulement des véhicules, mais aussi des pièces telles que des moteurs ou des boites de vitesses pour d’autres entités de Volkswagen Group.
• dispose de 3 sites de production en République Tchèque ainsi que de capacités de production supplémentaires en Chine, Slovaquie, Inde, ainsi qu’en Ukraine.
• emploie 40 000 personnes à travers le monde sur plus de 100 marchés.