Skip to main content

PARIS : SiPearl choisit l’Italie pour sa 3ème filia…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
13 Mai 2024

Partager :

PARIS : SiPearl choisit l’Italie pour sa 3ème filiale à l’international

SiPearl, la société qui développe le microprocesseur européen haute performance et basse consommation dédié au supercalcul et à l’inférence d’intelligence artificielle, va ouvrir en juin sa troisième filiale opérationnelle à l’international.

Elle a choisi Bologne, au cœur d’une région de pointe pour le supercalcul et l’intelligence artificielle avec notamment l’Université de Bologne, Cineca et ECMWF. Matteo Tonelli sera nommé à la tête de la filiale. Précédemment en charge des relations extérieures et des partenariats à l’ANRT, entité qui a accompagné le financement de 1 700 doctorats industriels, il a pour mission de recruter et gérer une équipe d’ingénieurs de haut niveau ainsi que de renforcer les partenariats de la société en Italie.

SiPearl, la société qui développe le microprocesseur européen haute performance et basse consommation dédié au supercalcul et à l’inférence d’intelligence artificielle, ouvrira dans quelques semaines sa filiale italienne à Bologne. Après Duisbourg et Barcelone, cette ouverture illustre la stratégie d’internationalisation de SiPearl dans les bassins de compétences clés pour les semiconducteurs, le supercalcul et l’intelligence artificielle.

En effet, Bologne est au cœur de l’une des régions les plus innovantes et industrielles d’Italie et d’Europe. Elle abrite la plus ancienne université du continent, avec plus de 90 000 étudiants, et Cineca, le plus grand centre de supercalcul italien, partenaire du consortium European Processor Initivative (EPI). Bologne accueille également le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF) et, à partir de 2025, sera la ville hôte d’un institut de recherche et de formation de l’Université des Nations Unies (UNU), spécialisé dans le big data et l’intelligence artificielle. En outre, Bologne et le Nord de l’Italie sont des sites de premier plan pour la recherche universitaire dans les semiconducteurs et la conception de microprocesseurs.

Matteo Tonelli (37 ans, Docteur en chimie des matériaux et en catalyse de l’Université de Lyon) rejoindra SiPearl en juin pour diriger la filiale. De nationalité italienne, Matteo Tonelli a une solide expérience de la recherche et de l’innovation, acquise tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Après avoir obtenu son doctorat chez Adisseo, il a rejoint le CNRS puis le département Recherche & Innovation de L’Oréal. Depuis 2020, il gérait les relations extérieures et les partenariats de l’ANRT (Association Nationale de la Recherche et de la Technologie), entité qui a accompagné le financement de plus de 1 700 doctorats industriels. Dans ses nouvelles fonctions, Matteo Tonelli sera chargé de mettre en place une équipe d’ingénieurs de haut niveau et de renforcer les partenariats locaux. En outre, il aura pour mission de conclure des alliances stratégiques dans toute l’Italie avec des universités clés afin de renforcer l’ancrage de SiPearl. Matteo Tonelli rendra compte à Anna Riverola, qui est à la tête du développement international et des programmes de recherche collaboratifs de la société.

« Dans mon dernier poste, j’avais pour mission d’identifier les entreprises technologiques à fort potentiel engagées dans des activités de recherche et d’innovation. C’est ainsi que j’ai rencontré Philippe Notton en avril 2020. J’ai été alors séduit par la combinaison d’un projet à fort impact et d’une vision industrielle véritablement européenne. Depuis, SiPearl a embauché 190 collaborateurs, dont un premier doctorant industriel grâce à l’ANRT. Je suis ravi de rejoindre l’aventure. Outre ma connaissance des écosystèmes français et italien, je suis impatient de contribuer à la mise en place de partenariats public-privé qui sont déjà au cœur de l’avancée technologique de SiPearl », explique Matteo Tonelli.

« L’ouverture de notre troisième filiale internationale en Italie nous permettra de renforcer nos liens étroits avec nos partenaires-clés tout en enrichissant les talents de nos équipes de recherche et développement. Je suis très heureuse du recrutement de Matteo Tonelli qui nous apportera notamment son expérience reconnue dans l’établissement d’alliances stratégiques avec des acteurs privés et publics pour consolider nos partenariats locaux et en initier d’autres dans toute l’Italie », conclut Anna Riverola.

A propos de… SiPearl

SiPearl développe le microprocesseur européen haute performance et basse consommation dédié au supercalcul et à l’inférence d’intelligence artificielle. Cette nouvelle génération de microprocesseurs s’adressera d’abord à l’écosystème d’EuroHPC qui déploie des supercalculateurs de classe mondiale en Europe pour résoudre des défis stratégiques souverains dans la recherche médicale, l’intellige générative, la sécurité, la gestion de l’énergie et le climat, avec une empreinte environnementale réduite.

SiPearl travaille en étroite collaboration avec ses 30 partenaires du consortium European Processor Initiative (EPI) – communauté scientifique, centres de supercalcul, industries et start-up – qui sont ses parties prenantes, futurs clients et utilisateurs finaux.

La société emploie plus de 190 personnes en France (Maisons-Laffitte, Grenoble, Massy, Sophia Antipolis), en Allemagne (Duisbourg), Espagne (Barcelone) et Italie (Bologne).