Skip to main content

PARIS : Série Territoires et Création #6 – Bretagne

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
28 Déc 2023

Partager :

PARIS : Série Territoires et Création #6 – Bretagne

Cap sur la région Bretagne, avec ce 6eme volet de notre série Territoires et création sous la plume de la journaliste Emmanuelle Miquet.

Une région enviée pour la qualité de son dialogue entre les professionnels et la collectivité du conseil régional. Des échanges sont actuellement en cours pour un futur dispositif supplémentaire, dédié à l’accompagnement des auteurs et des autrices.

La Bretagne et le documentaire audiovisuel

Cinquième fonds d’aide à la création en 2022, la Bretagne s’est hissée à la sixième place de financeur du documentaire audiovisuel avec un seul guichet – le conseil régional – et une enveloppe de 1 048 153 euros (20 % du budget total). Celle-ci a bénéficié à 69 aides documentaires (42 % du total), majoritairement au stade de la production (85,5 % des projets), du développement (10,6 %) et de l’écriture (3,9 %). Cet investissement inclut le contrat d’objectifs et de moyens (COM) signé avec les six acteurs locaux : les chaînes TVR, Tébéo, Tébésud, France 3 Bretagne et la web-tv bretonnante Brezhoweb ainsi que la plateforme Kub. L’an dernier, l’apport du COM dans le documentaire a atteint 359 153 euros (le 2e montant le plus élevé derrière celui des Hauts-de-France), dans 25 projets en production (44,6 % du nombre global des aides).

Un dialogue permanent entre les créateurs et la région

« La Bretagne, c’est un peu notre phare », considérait avec humour, mais néanmoins sérieusement, un auteur établi en Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans l’étude de la Scam « Le documentaire, les régions et leurs aides » (2021). La région bretonne, parmi les premières à s’être dotée d’un fonds régional d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle (le FACCA), en 1989, « a toujours été proactive. Quelle que soit la majorité élue, il y a toujours eu cette volonté politique très forte de structurer le secteur pour que les professionnels puissent vivre de leur travail, tout en dialoguant avec eux », confirme l’Arbre, l’association des auteurs et autrices, réalisateurs et réalisatrices tous genres et circuits de diffusion des œuvres confondus, vivant en Bretagne.

SOURCE : La lettre Astérisque de la Scam – hiver 2023